BFM Business

EDF veut éviter que les GAFA captent les données de ses abonnés

EDF ne veut pas laisser à d'autres acteurs le marché de la maison connectée qui séduit un public de plus en plus large.

EDF ne veut pas laisser à d'autres acteurs le marché de la maison connectée qui séduit un public de plus en plus large. - EDFt

L'électricien lance une station connectée domestique pour gérer de façon plus économe l'énergie ou piloter des objets ou des appareils chez soi. EDF ne veut pas laisser le champ libre aux géants du numérique qui lorgnent les données énergétiques de ses clients.

EDF veut une part du gâteau du marché de la maison connectée. L'entreprise publique a lancé, via une filiale créée à cet effet en mode start-up, une station domestique connectée associée à des formules d'abonnement au gaz naturel. Cette sorte de télécommande permet d'ajuster son chauffage au gaz à distance, de suivre sa consommation d'énergie ou de piloter des appareils connectés à la maison.

En entrant sur ce marché nouveau pour lui, celui de la maison connectée, EDF entend aussi prendre position pour l'avenir. Ce marché est convoité par Google avec son thermostat connecté ou Amazon avec Echo, son haut-parleur "intelligent" capable de connecter des appareils domestiques. Le risque pour l'énergéticien est de voir ces géants américains (les GAFA, Google, Amazon, Facebook, Apple, ndlr) capter de précieuses données de ses clients sur leur consommation d'énergie ou leurs types d'appareils électriques connectés.

Un million de clients sont visés par EDF avant 10 ans 

Baptisé Sowee, le produit d'EDF se présente comme un boîtier vertical avec des icônes indiquant la température extérieure, la température intérieure ou encore la qualité de l'air. Il est associé à une application pour smartphone pour effectuer un pilotage à distance d'appareils connectés (thermostat, ampoule) ou du chauffage. Des alertes pourront être envoyées sur le téléphone mobile en cas de dépassement de seuils de consommation d'énergie établis à l'avance.

"On voudrait atteindre le million de clients avant 10 ans", a déclaré Sylvie Jéhanno, directrice clients particuliers d'EDF. La formule la moins chère, qui comprend la station connectée et l'abonnement au gaz (hors fourniture de la molécule), est à 49 euros à la souscription puis 5,50 euros par mois pendant 36 mois. La seconde, qui inclut en plus le thermostat pour le pilotage du chauffage à l'euro ou au degré près, prévoit une souscription de 99 euros et un abonnement mensuel de 5,50 euros également.

Pour les clients préférant un autre fournisseur de gaz, l'appareil seul - qui est fabriqué en France, près d'Angers - coûte 319 euros. Les clients intéressés pourront souscrire à Sowee à partir de fin novembre. L'offre sera dans un premier temps disponible sur internet uniquement. Des discussions sont en cours avec des distributeurs physiques, a indiqué EDF.

Frédéric Bergé