BFM Business

EDF a recours au crowdfunding pour son parc éolien du Belfrays

La filiale d'EDF en charge de la construction du parc éolien a récolté 135.000 euros sur Internet. (photo d'illustration)

La filiale d'EDF en charge de la construction du parc éolien a récolté 135.000 euros sur Internet. (photo d'illustration) - Bastien Konfouré - Flickr - CC

Filiale chargée du développement de nouvelles ressources, EDF Energies Nouvelles vient de boucler, en partenariat avec le site Lendosphère, une inédite opération de financement participatif.

Cette campagne est une première pour la filiale de l’énergéticien français. Les riverains du futur parc éolien du bois de Belfrays (à la limite des régions Alsace et Lorraine) ont été invité à mettre la main à la poche. Lancée le 16 juin dernier, l’opération visant à financer les études géothermiques, a été un vif succès. EDF Energies Nouvelles espérait récolter 100.000 euros. Ce sont finalement 135.000 euros qui ont rejoint ses caisses. 

Pour rappel, le principe du crowdfunding est de mettre en relation des personnes qui disposent d'un capital avec des entreprises, des starts-up qui ont un besoin de financement. En échange de la mise à disposition d'une somme d'argent, des contreparties sont alors prévues (souvent la mention du nom du donneur, ou un produit dérivé issu du projet financé).

148 "intermédiaires en financement participatif"

Dans le cas du projet éolien du Belfrays, cela a pris une toute autre forme. Les 148 participants n'ont pas effectué une donation à l'entreprise, mais un prêt. EDF s'est donc engagé à les rembourser, sur 24 mois, avec un taux d'intérêt compris entre 4 et 7%, selon que les personnes résident ou non sur le territoire du projet.

Ce type d'opération est rendue possible grâce au statut "d'intermédiaire en financement participatif" introduit par le gouvernement dans la législation depuis le 1er octobre 2014 qui autorise les particuliers à prêter à des entreprises par le biais de plateformes internet. 

Dix éoliennes pour le parc du bois de Belfrays

Ce projet de parc éolien est porté par six communes du massif vosgien. Autorisé en 2012, il doit permettre à 10 éoliennes, d'une puissance de 12 MW chacune de voir le jour. Le début de la construction du parc, mené par EDF Energies Nouvelles est prévu pour 2016. 

Antonin Moriscot