BFM Business

Compteur Linky: six entreprises désignées pour débuter la production

A terme, le coût de Linky s'échelonnera entre 5 et 6 milliards d'euros

A terme, le coût de Linky s'échelonnera entre 5 et 6 milliards d'euros - Alain Jocard - AFP

ERDF aurait choisi six sociétés pour fabriquer les trois premiers millions de compteurs électriques communicants, qui doivent être déployés d'ici à la mi-2015, rapportent Les Echos ce mercredi 27 août.

La production de Linky, le compteur électrique "intelligent" semble en bonne marche. Selon Les Echos de ce mercredi 27 août, ERDF, filiale d'EDF, aurait désigné six entreprises dans le cadre de son appel d'offre pour la fabrication des trois premiers millions exemplaires, qui doivent être déployés à partir de la mi-2015.

L'américain Itron et le suisse Landis+Gyr, qui avaient participé aux expérimentations du compteur intelligent à Lyon et en Indre-et-Loire, font partie des sociétés sélectionnées, selon le journal.

Un coût total estimé entre 5 et 6 milliards

S'y ajoutent les français Sagemcom et Maec, ainsi que l'allemand Ester et l'espagnol Ziv. ERDF avait lancé cet appel d'offres en 2013. Interrogée par l'AFP mardi soir, l'entreprise n'a pas souhaité faire de commentaire.

Sagemcom, déjà lauréat en février de l'appel d'offre pour le compteur de gaz "Gazpar" d'ERDF, avait affirmé qu'il reconvertirait son site de Dinan, en Bretagne, dans les compteurs intelligents multi-énergies s'il était choisi par ERDF pour Linky.

Il s'agit de la première phase de déploiement des compteurs, dont 35 millions d'exemplaires doivent être installés à l'horizon 2021. ERDF (Electricité Réseau Distribution France) a parallèlement lancé un appel d'offre pour la pose de 10 millions de boîtiers, et les entreprises ont jusqu'au 22 septembre pour candidater.

Fin juillet, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) a proposé de ralentir le rythme de déploiement du compteur, pour permettre à ERDF de contenir ses coûts. Le coût du déploiement de "Linky" est estimé entre 5 et 6 milliards d'euros.

J.M. avec AFP