BFM Business

Ce stade est le plus vert de France

Le stade Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne avant sa rénovation complète.

Le stade Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne avant sa rénovation complète. - Damien Mayer - AFP

Tout juste rénové, le fameux "chaudron" stéphanois va se doter, en vue de l'Euro 2016, d'un inédit système d'éclairage fonctionnant à l'huile de friture recyclée.

Mythique enceinte de l’AS Saint-Etienne, le stade Geoffroy-Guichard fait partie du cercle restreint des équipements sportifs les plus écolos de France. Une heureuse coïncidence lorsque l’on sait que les joueurs locaux sont surnommés "les Verts"! Déjà équipé de panneaux photovoltaïques et de récupérateurs d’eau, le stade vient de subir une véritable transformation en vue d’accueillir certains matches de l’Euro 2016.

Propriétaire du bâtiment, la métropole de Saint-Etienne a souhaité que des efforts particuliers soient menés à l’occasion de cet événement. La collectivité territoriale souhaite ainsi que l’éclairage du terrain soit assuré par des groupes électrogènes fonctionnant au biodiesel. C’est-à-dire un mélange composé de gazole et d’huile de friture recyclée.

Le coup de pouce de Ségolène Royal

Pour y parvenir, Saint-Etienne Métropole s’est adjoint les services de l’association Ondaine Agro. Celle-ci collectera les huiles usagées auprès d’acteurs de la restauration collective dans un premier temps avant de se tourner, si l’expérience est concluante, vers les restaurateurs puis les particuliers.

Le directeur de la structure, Thierry Bruyère, se veut enthousiaste quant à la réussite de ce projet: "ce serait dommage de continuer à aller dépenser des milliers de litres de gasoil pour faire traiter des huiles à l'extérieur. Si on arrive à relocaliser cette activité, ça ne peut être que positif pour l'emploi et le climat". 

Selon les premiers éléments présentés par ces partenaires, le projet nécessite l'achat d'une machine servant à transformer l'huile en biodiesel. Un investissement total évalué à 170.000 euros. Le coût sera en partie couvert par la subvention reçue par les autorités au titre de la labellisation "territoire à énergie positive" décernée par Ségolène Royal.

Les premiers essais sur site de cet "éclairage écologique" auront lieu fin février, début mars 2016. S'ils s'avèrent concluants, la mise en route effective du système aura lieu en juin 2016 pour le championnat d'Europe de football.

A.M. avec AFP