BFM Business

Bolloré accompagne l'Afrique sur la voie de l'autonomie énergétique

La maquette d'une partie de la Bluezone ouverte à Cotonou par Bolloré: accès à l'électricité propre ainsi qu'à l'eau potable

La maquette d'une partie de la Bluezone ouverte à Cotonou par Bolloré: accès à l'électricité propre ainsi qu'à l'eau potable - Bolloré

Le groupe très présent sur le continent vient d'inaugurer une nouvelle Bluezone à Cotonou au Bénin. Son objectif: favoriser l'accès à l électricité mais aussi à l'eau potable de la population locale. C'est déjà la 5ème Bluezone en un an.

Pour Vincent Bolloré, le sujet relève de l'urgence. La création d'installations autonomes en énergie sont la clé du développement économique de l'Afrique. 600 millions d'Africains n'ont toujours pas cet accès si nécessaire à l'électricité. A Cotonou, la Bluezone est située à Zongo, l’un des quartiers les plus populaires de la capitale économique du Bénin. Elle est au cœur du projet de la boucle ferroviaire ouest-africaine. Le principe est simple: en lieu et place d’un espace insalubre, un centre de vie écologique, dédié à la promotion de l’artisanat, de la culture et du sport. La Bluezone de Niamey propose des services innovants comme un incubateur de start-ups, une salle de spectacle moderne de 220 places avec écran géant, une arène de lutte, sport national au Niger, des salles d’e-learning accessibles à tous, des terrains de sport ou encore un centre de santé.

Un eau filtrée biologiquement

L'ensemble est totalement autonome en énergie grâce à des panneaux photovoltaïques et au système de stockage d’électricité mis au point par le Groupe Bolloré. Ce sont les batteries LMP. La Bluezone est alimentée en électricité propre, inépuisable et gratuite, connectée à Internet (Wi-Fi) et dispose d’eau potable. Une Bluezone représente un investissement d'un million d'euros réalisé sur les fonds propres du groupe. Les panneaux solaires sont fournis par Sunpower, filiale de Total Énergie Développement et permettent d'alimenter six batteries de 30 kWh.

L’ensemble des Bluezones développées au Bénin mais aussi en Guinée, au Niger et au Togo possèdent leur propre unité de traitement et de production d’eau potable. La production d’eau est obtenue grâce à des forages en profondeur. L'eau est ensuite stockée dans des châteaux d’eau avant d’être traitée. Des milliers de litres d’eau sont traités à la fois biologiquement et par filtrage.

Plus de 80.000 utilisateurs

Ces espaces sont des lieux de vie incontournables. En Guinée, la Bluezone de Conakry a servi à remplir des missions de sensibilisation et d'informations dans le cadre de la lutte contre la maladie Ebola qui a touché ce pays. Les Bluezones ont aussi permis de diffuser des matchs de la Coupe du monde de football sur des écrans géants Le Groupe Bolloré ne s'arrête pas là, il a également construit 50 Bluepoints en Guinée.

Le concept est identique à celui des Bluezones : sur des espaces moins larges, les Guinéens ont accès à de l’électricité propre et en continu, fournie par les panneaux photovoltaïques et restituée par les batteries électriques LMP. En un an à peine, 5 Bluezones ont été déployées en Afrique. C'est un succès: 1800 Kwh d'électricité produite par jour, 50.000 litres d'eau également produites par jour et plus de 80.000 utilisateurs. Bolloré espère générer avec toutes ces Blue Solutions un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 2 milliards.

Nathalie Croisé