BFM Business

BEE choisit Veolia pour exploiter la centrale biomasse de Gand

La centrale biomasse de BEE exploitée par Véolia sera implantée sur le port international de Gand (Belgique).

La centrale biomasse de BEE exploitée par Véolia sera implantée sur le port international de Gand (Belgique). - Belge Eco Energy (BEE)

Spécialiste français des services collectifs, Véolia devient un acteur de plus en plus important du secteur des énergies propres.

Veolia sait presque tout faire. Déjà présent dans de nombreux secteurs d'activité (transports, déchets, assainissement, eau ...), le groupe français vient d'être conforté dans sa récente mission de producteur d'énergies renouvelables en remportant un important contrat lié à l'exploitation de la future centrale biomasse de l'opérateur BEE (Belgian Eco Energy). Un contrat censé lui rapporter 150 millions d'euros sur 15 ans. 

D'une puissance de 215 mégawatts, cette centrale située sur le port international de Gand, en Belgique, produira de l'électricité à partir d'un million de tonnes de copeaux de bois en provenance directe d'Amérique du sud et des Etats-Unis. Alors qu'elle n'entrera en service qu'au premier trimestre 2016, cette unité de production est d'ores et déjà considérée comme "l'une des plus importantes d'Europe", selon un communiqué du groupe Veolia.

500 centrales biomasse exploitées dans le monde 

Auprès de l'AFP, Patrick Lebat, directeur de la branche Europe du Nord de l'entreprise se réjouit de la signature de ce contrat. Selon lui, "avec la nécessité d'atteindre les objectifs en termes de pourcentage d'énergies renouvelables, ce type de centrale (de taille conséquente) devient de plus important". 

L'électricité produite par l'unité biomasse de Gand sera majoritairement vendue à des industriels. Quant au surplus de courant, il sera échangé sur le "marché vert de l'électricité". Un marché parallèle de l'énergie sur lequel seuls les producteurs détenteurs de certificats verts délivrés par le gouvernement flamand peuvent écouler leur production.

Veolia exploite déjà dans le monde environ 500 unités de biomasse. Ses centrales les plus importantes sont situées en Hongrie, Pologne, Irlande et au Canada. 

Antonin Moriscot