BFM Business
Entreprises

E-Leven : Enveloppe et génie climatique

E-Leven : Enveloppe et génie climatique

E-Leven : Enveloppe et génie climatique - E-Leven - AdobeStock

L'enveloppe des bâtiments concentre de nombreux enjeux comme la durabilité du bâti, son esthétique et bien sûr ses performances énergétiques.

Les évolutions réglementaires ou les innovations technologiques, stimulées notamment par les enjeux climatiques, nécessitent une expertise spécifique pour appréhender la rénovation ou la conception du “clôt et du couvert”. Bureau d’étude spécialisé dans l’enveloppe des bâtiments et le génie climatique, E-Leven accompagne les professionnels de l’immobilier sur tout le territoire national. Rencontre avec Lydéric Loreau, dirigeant de E-Leven.

E-Leven est spécialisé dans l’enveloppe du bâtiment…mais aussi sa structure. Pourquoi ce choix ?

E-Leven développe son expertise sur trois domaines principaux : l’enveloppe du bâtiment, la thermique du bâtiment et, depuis 3 ans, la structure du bâtiment.

Ces trois domaines sont fortement interconnectés. Isoler une toiture selon les normes actuelles, peut nécessiter par exemple d’alourdir la charge de la toiture sur les murs et les fondations.

Le pôle structure intègre les compétences indispensables à cette vision globale du bâti pour intégrer au projet des renforts de charpente ou des reprises en sous-œuvre si cela est nécessaire. Le dramatique événement de la rue d’Aubagne à Marseille a joué pour E-Leven le rôle de déclencheur sur la nécessité d’associer ces compétences à celles du bureau d’études et du génie climatique.

Nous intervenons à 80 % dans des situations d’urgence sur des bâtiments mal entretenus ou conçus pour une certaine durée. Les économies sur le ferraillage, l’enrobage ou autres, poussés par la volonté de réaliser des économies à courte échelle, engendrent des frais lourds lorsque les dommages apparaissent.

Et pour le génie climatique ?

La rénovation énergétique des bâtiments est un levier stratégique de la réduction de notre impact environnemental et de la réduction des consommations d’énergie fossile.

Nous accompagnons notamment les copropriétés dans l’élaboration de leur plan pluriannuel de travaux avec des chiffrages précis.

Depuis deux ans, nous réalisons de plus en plus de réhabilitations globales de bâtiments résidentiels. Une fuite, un ravalement de façade deviennent des opportunités saisies plus facilement pour mener une réhabilitation globale. Cette tendance dépasse l’interdiction faite aux bailleurs de ne plus louer de biens classés E ou F d’ici 2025.

La rénovation globale représente 60 % de notre CA. Le développement en interne d’outils numériques joue un rôle important sur notre taux de captation des appels d'offres.

Notre expertise se déploie sur l’ensemble des matériaux disponibles, des plus classiques aux plus innovants. Nous poussons la démarche à son paroxysme grâce à des simulations thermiques dynamiques qui mesurent la déperdition énergétique chaque heure de chaque jour de l’année.

Enfin, nous accompagnons tout type de client sur le territoire national. Des institutionnels, des bailleurs sociaux, des collectivités ou des syndics de copropriété.

Quelles sont vos perspectives ?

Aujourd’hui, E-Leven est l’interlocuteur unique et qualifié dans la conception et réalisation des projets de nos clients, quels que soient les défis à relever en matière de structure ou de performance énergétique.

Entreprise experte et agile, elle connaît un développement dynamique. Ses 32 collaborateurs travaillent sur des projets nationaux et internationaux.

La demande est forte. L’établissement principal du groupe E-Leven est à Marseille, sa ville historique. Son siège à Paris ainsi qu’une agence Lyonnaise accroissent son rayonnement sur le territoire. Des opérations de croissance externe ont également permis de s’adjoindre des compétences dans les villes de Fréjus et de Chambéry. L’année 2022 sera encore, pour le groupe, synonyme de développement dans le sud-ouest ainsi qu’en principauté…

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec SCP. La rédaction de BFM Business n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec SCP