BFM Business

Vivendi rachète la société de Jamel Debbouze

Les relations personnelles entre Jamel Debbouze et Vincent Bolloré seraient bonnes

Les relations personnelles entre Jamel Debbouze et Vincent Bolloré seraient bonnes - François Lo Presti / AFP

La groupe dirigé par Vincent Bolloré rachète 50% de Kissman Productions, la société de l'humoriste.

Lundi 27 juin, Jamel Debbouze était présent à la conférence de presse organisée par Canal Plus. À cette occasion, la filiale de Vivendi a annoncé qu'elle diffuserait à la rentrée le Jamel comedy kids, déclinaison du Jamel comedy club qu'elle diffuse déjà. "On va se consacrer à cette chaîne qu'on aime. Merci à Canal de nous faire confiance", a déclaré l'humoriste, qui a affiché sa bonne entente avec la nouvelle équipe. Il a tutoyé Vincent Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi et de Canal Plus. Il a félicité Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi, de parler sans notes: "À la place de Vincent Bolloré, je vous augmenterais!"

Cette fourniture de programme se double d'un volet capitalistique. En effet, après plusieurs mois de discussions, Vivendi (via sa filiale Vivendi Content) vient de racheter 50% de Kissman Productions, la société de l'humoriste. Le montant du rachat avoisine 6 millions d'euros, qui sont la valeur de ces 50% dans les comptes de Vivendi Content. Sur l'exercice clos fin septembre 2015, Kissman Productions, installée à la cité du cinéma de Saint-Denis, a perdu 9.443 euros sur un chiffre d'affaires de 5,4 millions d'euros (+220%). 

"Tout se passe à l'arrache"

Dans le Parisien en 2012, l'humoriste se vantait même de faire des pertes: "Ouais, je suis PDG. Non, je n’ai jamais appris tout ça. Tout se passe à l’arrache! Je travaille comme au marché de Trappes! Je ne fais pas la compta et la DRH. Ni la trésorerie! Ni le fonds de roulement! On est à découvert. C'est simple, avec Kissman, on n’a jamais fait un franc de bénéfice". Nul doute que les gestionnaires avisés de Canal remettront vite les comptes d'équerre...

L'humoriste expliquait aussi vouloir passer la main. "J’aspire à refiler le bébé un jour, à déléguer un peu tout ça. Car mon plaisir à moi, c’est de ne rien faire, c’est là que je crée le mieux… Et je n’ai pas envie de me faire bouffer par cette machine, je veux prendre le temps de vivre…".

En 2013, il a déjà vendu à Fimalac pour 2,4 millions d'euros 50% du capital de ses activités de stand-up: la société de production Jam Deb et la salle du Comedy Club à Paris.

La chaîne de ses débuts

L'humoriste se rapproche ainsi de Canal Plus, chaîne où il a effectué ses débuts avec le Cinéma de Jamel, puis H, et enfin le Comedy Club. L'an dernier, des discussions ont aussi eu lieu -mais sans aboutir- pour lui confier une adaptation de l'émission américaine Comedy Central Roast.

Jusque récemment, l'humoriste était surtout lié à M6, qui diffuse ses one man shows, son festival Marrakech du rire, et produit sa série La petite histoire de France.

Rappelons que Jamel Debbouze a longtemps été l'un des acteurs les mieux payés du cinéma français. Il aurait notamment touché plus de 2 millions d'euros pour Astérix et Obélix: mission Cléopâtre, et 1,5 million d'euros pour Sur la piste du Marsupilami.

Interrogé, Canal Plus n'a pas souhaité faire de commentaires. 

NB: l'article a été initialement publié le 27 mai 2016, mis à jour le 29 juin 2016, puis à nouveau mis à jour le 28 juillet 2017

Les sociétés de Jamel Debbouze

JMD SAS (holding)
Création: 2008
Capital: 1 million d'euros
Président: Jamel Debbouze
Actionnaire: Jamel Debbouze (100%)

Kissman Productions SARL
Création : 1997
Capital: 50.266 euros
Président: JMD SAS
Actionnaire: JMD SAS (100%)
Chiffre d'affaires: 5,4 millions d'euros (octobre 2014-septembre 2015)
Résultat net: -9.443 euros (octobre 2014-septembre 2015)

Le Comedy Club SAS (spectacle vivant)
Création: 2008
Capital: 8.816 euros
Président: JMD SAS
Directeur général: Karim Debbouze
Actionnaires: JMD SAS (50%), Fimalac Developpement (50%)
Valorisation: en 2013, Fimalac prend 50% pour 0,5 million d'euros, soit une valorisation à 100% d'un million d'euros
Chiffre d'affaires: 0,6 million d'euros (2014)
Résultat net: -0,3 million d'euros (2014)

Deb Jam Productions/ Jam Deb SAS (spectacle vivant)
Création: 2004
Capital: 9.600 euros
Président: JMD SAS
Directeur général: Karim Debbouze
Actionnaires: JMD SAS (50%), Fimalac Developpement (50%)
Valorisation: en 2013, Fimalac prend 50% pour 1,9 million d'euros, soit une valorisation à 100% de 3,8 millions d'euros
Chiffre d'affaires: 1,3 millions d'euros (2014)
Résultat net: -0,4 million d'euros (2014)

Kissweb SASU
Création: 2015
Capital: 8.000 euros
Président: JMD SAS
Actionnaire: Deb Jam (100%) 

Kissfilms SARL (production ciné & télé)
Création: 2004
Capital: 45.000 euros
Gérant: Jamel Debbouze
Actionnaires: JMD SAS (51%), Jamel Debbouze (49%)

Kissclub SARL (musique)
Création: 2001
Capital: 8.000 euros
Gérant: Jamel Debbouze
Actionnaires: JMD SAS (51%), Jamel Debbouze (49%)

Deb Immo SCI (immobilier)
Création: 2005
Capital: 1.000 euros
Associé gérant: Jamel Debbouze
Actionnaires: Jamel Debbouze (99%), Karim Debbouze (1%)

Source: registre du commerce

Jamal Henni