BFM Business

Taxe à 75%: les clubs de football reportent leur grève

Le football français a mis fin à sa menace de grève.

Le football français a mis fin à sa menace de grève. - -

Comme pressenti, l'Union des clubs professionnels de football a annoncé, jeudi 14 novembre, que la "journée blanche" prévue à la fin du mois était repoussée.

Tout ça pour ça. L'Union des clubs professionnels de football (UCPF), réuni en comité exécutif ce jeudi 14 novembre, a annoncé que la fameuse grève (ou "journée blanche") prévue lors du dernier week-end de novembre était repoussée à une date ultérieure.

La médiation entamée la veille autour du député socialiste Jean Glavany a donc porté ses fruits, ce qui arrange finalement tout le monde. Toutefois, l'idée d'une grève n'est "pas annulée" au cas la "médiation autour de la taxe à 75% échouerait", a indiqué Jean-Pierre Louvel, président de l'UCPF.

Jean Glavany avait, de son côté spécifié que le gouvernement ne reviendrait "pas sur le principe" de la taxe mais avait évoqué une "étude commune d'applicabilité" au monde du foot professionnel.

Des aménagements espérés

Pour rappel, les clubs français avaient agité la menace de grève pour s'opposer à la taxe à 75%, sans effet notoire jusque là. La rencontre avec François Hollande, le 31 octobre dernier, s'était notamment soldée par un échec, le chef de l'Etat refusant toute concession.

Comme BFMBusiness.com, l'avait indiqué, les clubs se sont alors concentrés sur les modalités d'application de la taxe. Ils réclament ainsi l'annulation du principe de rétroactivité, mais aussi l'étalement sur trois exercices fiscaux (au lieu de deux).

Yann Duvert