BFM Business

Streaming : la montée en puissance d’Amazon dans le sport

Washington reproche à Amazon de nuire à la concurrence, aux services postaux et aux consommateurs

Washington reproche à Amazon de nuire à la concurrence, aux services postaux et aux consommateurs - AFP

Alors que Netflix attire moins d’abonnés, Amazon vient d’acquérir une part des droits TV de Roland Garros pour la période 2021-2023, en France.

Le virage tant attendu pour Amazon ? Le géant américain a frappé un grand coup en France en remportant le lot numéro 2 des droits TV de la période 2021-2023 du tournoi de Roland Garros. Si France Télévisions continuera de retransmettre la majorité de la compétition, l’offensive d’Amazon pousse un acteur historique vers la sortie : exit Eurosport, qui était diffuseur depuis 27 ans...

La Fédération française de Tennis n’a pas dévoilé les sommes en jeu mais indique que les « revenus perçus, en moyenne annuelle, pour la période 2021-2023 augmenteront de plus de 25% par rapport à la moyenne des trois dernières années. » Pour la FFT, c’est l’occasion de proposer son tournoi star sur un nouveau support (une plateforme de streaming), plus en phase avec les usages des nouvelles générations.

Pour Amazon, c’est une arrivée majeure dans le paysage du sport français. Et cela n’a rien de surprenant. Au Royaume-Uni, toutes les grandes compétition ATP de tennis sont diffusées, depuis le début de l’année, sur le service de vidéo par abonnement Prime Video d’Amazon, à l’exception notable des 4 grands majeurs (Roland Garros, Wimbledon, Us Open, Open d’Australie). Cette offensive outre-Manche a sorti du jeu la chaîne Sky, numéro un de la télé payante britannique. De la même façon, Amazon s’est offert 20 matches de Premier League (championnat de football anglais) par saison pour la période 2019-2022.

En avril 2017, Amazon avait aussi mis 50 millions de dollars sur la table pour obtenir droits de diffusion de la NFL (football américain) en live streaming, qui étaient détenus par Twitter. Un an plus tôt, le géant américain s’était aussi mis au football en Allemagne en acquérant le droit de retransmission (audio) des rencontres du championnat.

>> Retrouvez tous les codes promo Amazon sur BFMTV

Lancé en France 2016, le service Amazon Prime Video court toujours après le leader du streaming Netflix (150 millions d'abonnés dans le monde) et l’investissement dans le sport, même coûteux, permet de toucher un nouveau public qui n’a pas forcément l’habitude de ces plateformes.

Une stratégie de diversification qui porte ses fruits ? En tout cas, l’écart se réduit avec Netflix, qui vit une période plus compliquée ces derniers mois, concurrence oblige.

En France, Prime Video est devenu le numéro 2 du secteur devant OCS ou CanalPlay. Et l'entreprise de Jeff Bezos ne compte pas en rester là. Elle profite également de l'écosystème Amazon : un client Prime du site de e-commerce accède en effet gratuitement à Prime Video.