BFM Business

Séries pour mobile: Vivendi ferme Studio+ après 48 millions de pertes

Le service ne compterait que 2.567 abonnés en France

Le service ne compterait que 2.567 abonnés en France - -

Le service, lancé en novembre 2016, a été un fiasco économique: 48 millions de pertes en moins de deux ans pour 7 millions de revenus, engrangés auprès d'une poignée d'abonnés.
"Studio+ a été créé avec tout de suite l'ambition d'être mondiaux... Studio+ est un des premiers projets qui montre l'ambition du groupe Vivendi, sa capacité d'innover et de créer quelque chose qui n'existe pas au monde... C'est un projet qui a mis en oeuvre toutes les synergies du groupe... C'est un pari complet. Qui dit pari, dit investissement: plus de 30 millions d'euros la première année, et la même chose l'année suivante. Dit aussi des risques qu'il a fallu évaluer, et aussi la confiance que l'on peut créer un nouveau format pour le mobile...".

Voilà comment Dominique Delport, président de Vivendi Content, présentait son bébé en novembre 2016. En pratique, ce nouveau service proposait des séries pour téléphone mobile, sous la forme d'épisodes de 10 minutes. Le service était facturé 4,99 euros par mois (prix abaissé ensuite à 2,99 euros), ou intégré dans des forfaits d'opérateurs mobiles, comme Orange, Bouygues Telecom, ou Telefonica. Ce lancement était soutenu par tout le groupe Vivendi: une campagne de publicité réalisée par Havas avec des affiches dans le métro et les gares, des reportages dans le Grand journal, le Tube, et Clique sur Canal Plus, ou encore la chronique culture sur CNews

(Dé)mentis

Mais, depuis plusieurs mois, des rumeurs d'arrêt de Studio+ courraient. Toutefois, elles étaient fermement (dé)menties. En avril, le porte-parole de Vivendi assurait "ne pas arrêter" Studio+. Et le 5 juillet, le porte-parole de Canal Plus prétendait que des séries étaient encore "en production".

Finalement, mercredi 11 juillet, comme l'a relevé Télérama, les abonnés ont été informés de la prochaine fermeture du service. Reste juste une poignée de nouvelles séries doivent être prochainement mises en ligne (cf encadré ci-dessous). Car les commandes et les tournages de nouvelles séries sont arrêtés depuis plusieurs mois, indiquent des sources industrielles. La quasi-totalité de la petite équipe (11 personnes) est partie ou a été redéployée, à commencer par le directeur général Gilles Galud, son adjointe Catou Lairet-Jeanblanc, et la directrice générale chargée de l'international Encarna Marquez. Enfin, et non des moindres, des provisions ont été passées fin 2017 pour tout déprécier à zéro, que ce soit la valeur comptable des sociétés (3,7 millions d'euros), le stock de séries (7,8 millions d'euros), ou l'argent avancé par Vivendi à Studio+ (44 millions d'euros).

Seulement 2.567 abonnés en France

Cette fermeture de Studio+ a plusieurs explications. D'abord, Dominique Delport a quitté Vivendi en mars 2018 pour rejoindre son vieil ami Shane Smith chez Vice. Logiquement, le bébé était menacé suite à la disparition de son géniteur.

Surtout, Studio+ est un échec économique cuisant. A fin 2017, les pertes s'élèvent à 48 millions d'euros, pour des revenus de seulement 6,8 millions.

En particulier, Studio+ France, la filiale qui commercialise le service en France, affiche un chiffre d'affaires microscopique: 77.000 euros l'an dernier. A 2,99 euros par mois, cela signifie que le service compte seulement 2.567 abonnés en France... Ce n'est guère mieux à l'étranger, avec un chiffre d'affaires provenant des abonnements de seulement 171.000 euros.

Des chiffres très éloignés du nombre de clients annoncés par Vivendi: "5,3 millions de clients à fin septembre 2017" (aucun chiffre n'a plus été communiqué depuis) Ce grand écart pourrait s'expliquer par le fait que la plupart de ces clients étaient des abonnés de Telefonica en Amérique latine, et n'avaient pas souscrit directement à Studio+ mais en bénéficiaient dans leur forfait mobile.

Ne pas jeter avec l'eau du bain

A défaut d'engranger du chiffre d'affaires, les séries de Studio+ avaient quand même décroché en 2017 deux nominations dans la catégorie 'formats courts' aux International Emmy Awards pour Crime Time et Ahi Afuera, mais n'ont finalement pas remporté de prix, malgré une campagne de publicité ciblée menée auprès des votants. Dominique Delport, qui avait reçu en 2006 avec son émission C.U.L.T. un International Emmy Award du meilleur programme interactif, espérait sans doute rééditer cet exploit...

En revanche, le concept de séries pour téléphone mobile n'est peut être pas à jeter avec l'eau du bain. Il a été repris par une autre start up française, Blackpills, qui revendique 2,5 millions d'utilisateurs, dont 600.000 actifs durant le dernier mois. Toutefois, son service est jusqu'à présent gratuit, même si est mis en place un abonnement compris entre 2 et 4 euros par mois.

Les résultats de Studio+ (en euros, en 2017)

Studio+ SASU (ex-la Parisienne d'images SARL)
Actionnaire: Vivendi Content (100%)
Chiffre d'affaires: 3,8 millions
Résultat net: -24,9 millions
Effectif: 11

Studio+ International SASU
Actionnaire: Vivendi Content (100%)
Chiffre d'affaires: 3,01 millions*
Résultat net: -19,7 millions*
Effectif: 0

Studio+ France SASU
Actionnaire: Studio+ International (100%)
Chiffre d'affaires: 77.000*
Résultat net : -3,3 millions*
Effectif: 0

*sur 16 mois

Source: comptes sociaux

Les séries originales de Studio+ (avec leur date de mise en ligne)

au lancement en novembre 2016:
Tank (France)
Urban jungle (Grande-Bretagne)
Surf therapy (Grande-Bretagne, Maroc)
Brutal (Thaïlande)
Madame Hollywood (Canada)
Kill skills saison 1 (Danemark)
Out there (Argentine)

2017
Crime time saisons 1+ 2 (Brésil)
Turbulences (France)
Amnesia (France)
Joy (Etats-Unis)
Yes I do (France)
Blanca (Colombie)
Deep (France, Monaco)
Lifer (Bolivie)
O (Danemark)
Death corner (Brésil)
AJ Zombies (Pérou)
Biarritz surf gang (France)
The art of street fighting (co-produit avec Red Bull)
The way (France)
Dragon race (France, Corée)
The fan (France)
All you need is me (UK)
Kill skills saison 2 (Danemark)

2018

Force et honneur saison 2 (France)
El justiciero (France)
Firekid (France)
Red creek (France)
Crime time saison 3 (Brésil)

A venir
Cabeza madre (France, Cuba)
Good luck mister Gorsky (France, Etats-Unis, Islande)
Her - Are you still here (France)
Camionero (Coliombie)

Jamal Henni