BFM Business

Scandale à la Fifa: les sponsors s'inquiètent

Adidas appelle la FIFA a jouer la carte de la transparence

Adidas appelle la FIFA a jouer la carte de la transparence - Spencer Platt - Getty Images - AFP

McDonald's a affirmé prendre "très aux sérieux" les accusations de corruption touchant la haute instance du football. Adidas et le brasseur belge AB Inbev appellent eux à jouer la carte de la transparence.

Au vu du séisme qui secoue ce mercredi 27 mai la Fifa, plusieurs sponsors ont fort logiquement multiplié les déclarations pour faire part de leurs craintes. Plusieurs hauts dirigeants de l'instance du football ont été arrêtés ce mercredi à la demande de la justice américaine, soupçonnés de corruption dans l'attribution de la Coupe du monde 2010.

Dans une procédure distincte, le parquet suisse a annoncé la perquisition de son siège zurichois dans le cadre d'une procédure pénale portant sur de possibles blanchiments d'argent liés aux Mondiaux 2018 et 2022.

A la suite de ces révélations, McDonald's, l'un des sponsors de la Fifa, s'est dit "extrêmement" inquiet. "McDonald's prend très au sérieux les problématiques ayant trait à l'éthique et à la corruption et les informations du département de la Justice américain sont extrêmement inquiétantes", a plus précisément déclaré le groupe dans un courriel à l'AFP.

La multinationale américaine indique être en contact permanent avec la Fifa depuis l'éclatement du scandale. "Nous allons continuer à suivre de très près la situation", ajoute McDonald's, sans toutefois dire si cette affaire va affecter son soutien financier à l'organisation.

Adidas encourage la Fifa à être transparente

De son côté, l'équipementier Adidas a dit qu'il allait continuer à soutenir le football tout en rappelant être attaché à une culture qui "promeut des standards élevés en termes d'éthique" et en attend de même de ses partenaires.

"Au vu des informations parues aujourd'hui, nous ne pouvons qu'encourager la Fifa à continuer de mettre en place et à respecter des normes conformes à la transparence dans tout ce qu'elle fait", selon une déclaration envoyée par courriel à l'AFP.

Enfin, le brasseur belgo-brésilien Ab Inbev (Anheuser-Busch), autre sponsor important par le biais de sa marque de bière Budweiser, a lui dit s'attendre à ce que "tous ses partenaires maintiennent de grands standards en matière d'éthique et opèrent dans la transparence".

Les autres grands groupes américains, partenaires de la haute instance du football, notamment pour la Coupe du Monde de 2018 en Russie, à savoir Coca-Cola, Nike et Visa, n'ont pas donné suite dans l'immédiat aux sollicitations de l'AFP.

J.M. avec AFP