BFM Business

RMC réclame une nouvelle mesure d'audience

Jean-Jacques Bourdin à Avignon avec Eric Besson

Jean-Jacques Bourdin à Avignon avec Eric Besson - -

La station souhaite qu'une mesure automatique soit testée, au lieu des sondages par téléphone pratiqués actuellement.

Article mis à jour le 31 août

Alain Weill, patron et principal actionnaire de RMC, a réclamé jeudi 30 août une évolution de la mesure d'audience des radios. Aujourd'hui, un sondage téléphonique est conduit tous les trimestres auprès de 126 000 personnes, à qui Médiamétrie demande quelle radio elles ont écouté durant les dernières 24 heures. "Cette méthode est fiable, mais obsolète", a déclaré Alain Weill, expliquant qu'elle ne pouvait repérer des pics d'audience liés à des événements ponctuels comme les Jeux Olympiques. Alain Weill réclame le passage à une mesure automatique, basée sur un capteur de son (par exemple inséré dans un smartphone) qui identifie les radios effectivement écoutées par l'auditeur. "J'ai demandé hier officiellement à Médiamétrie de lancer la mesure automatique. Le conseil d'administration de Mediamétrie a approuvé en juin une expérimentation en 2013", a annoncé le PDG de NextRadioTV, par ailleurs propriétaire de BFM TV et BFM Business. Une première expérimentation avait été annoncée pour l'été 2011, mais elle s'était limitée à l'évaluation du matériel et de la méthode, sans effectuer de mesure d'audience. "Certaines radios sont réticentes", explique Alain Weill. Officiellement, seules RMC et NRJ se déclarent en faveur de la mesure automatique.

RMC reconduit sa grille

Alain Weill s'exprimait à l'occasion de la conférence de rentrée de RMC, qui, comme les années précédentes, ne modifie quasiment pas sa grille. Seule nouveauté: une version sportive des Grandes Gueules le week end de 10 heures à 13 heures. Le directeur général de la station, Frank Lanoux, s'est félicité d'avoir battu NRJ en part d'audience en novembre-décembre 2010, devenant alors la 3ème radio privée de France. Il a aussi revendiqué le rang de première radio généraliste sur les moins de 50 ans, et de seconde radio sur les 25-49 ans.

Jamal Henni