BFM Business

Rigueur à France Télévisions

BFM Business

"Pour 2013, le ministre du budget envisage une baisse de 4% des ressources publiques soit 100 millions d'euros", ont déclaré les syndicats de France Télévisions. En outre, le PDG Rémy Pflmlin a annoncé en comité d'entreprise "un retard de 55 millions d'euros sur les recettes publicitaires 2012. Ce montant s'ajoute aux 21 millions d'euros de gel de la dotation budgétaire de l'Etat", ajoutent les représentants du personnel. Enfin, le PDG "a évoqué l'hypothèse d'un plan social allant bien au delà des 500 départs d'ores et déjà prévus d'ici 2015", assurant toutefois qu'il "n'y aura pas départs contraints". Par ailleurs, la direction a annoncé son intention d'"unifier" les rédactions de la 2 et de la 3, sans les "fusionner" pour autant.

Jamal Henni