BFM Business

Radio France: la grève reconduite mercredi 

Un plan de départs volontaires est prévu à Radio France.

Un plan de départs volontaires est prévu à Radio France. - Patrick Kovarik - AFP

Selon les syndicats, le plan de départs volontaires concernerait 200 à 300 salariés seniors. La grève, elle, a été reconduite pour un 7ème jour consécutif mercredi.

Coup dur à Radio France. La direction envisage un plan de départs volontaires de 200 à 300 salariés seniors, afin d'économiser 24 millions d'euros de masse salariale, ont indiqué ce 24 mars les syndicats. Un CCE extraordinaire a eu lieu ce mardi.

Ces informations sont "confidentielles", s'est contentée de déclarer la direction, interrogée par l'AFP.

Les syndicats de Radio France avaient appelé lundi à un 6e jour de grève ce mardi. Toutes les radios publiques ont déjà été fortement perturbées lundi, avec notamment l'annulation du 7-9 de France Inter, son émission phare, une première depuis le début du mouvement. Cette grève, qui concerne essentiellement les non journalistes (techniciens, producteurs, maintenance...), est la plus dure depuis 20 ans, selon les syndicats, et vise notamment à protester contre d'éventuelles réductions d'effectifs. Un peu plus tard dans la journée, un 7ème jour de grève consécutif a été décidé pour mercredi.

100.000 euros de rénovation

Mathieu Gallet avait tenté lundi un geste d'apaisement en présentant aux salariés ses "excuses" pour les 100.000 euros de frais de rénovation de son bureau, dévoilés par le Canard Enchaîné mercredi.

"Dans le contexte financier qui est le nôtre, j'aurais dû reporter cette opération de restauration". "Je tiens à m'en excuser auprès de vous tous", avait-il écrit dans un courrier interne.

D. L. avec AFP