BFM Business

Quel est le journal le plus subventionné par l'Etat?

Fleur Pellerin va enfin réformer les aides à la presse

Fleur Pellerin va enfin réformer les aides à la presse - BFM Business

Le Figaro reste le journal le plus aidé, avec 15 millions d'euros de subventions en 2014. Mais c'est l'Agefi qui reçoit l'aide la plus forte par rapport à son tirage.

C'est un hit parade auquel on n'est pas vraiment fier d'appartenir. Vendredi 12 juin, le ministère de la Culture a publié, pour la deuxième année consécutive, la liste des journaux les plus subventionnés du pays.

Comme l'an dernier, c'est Le Figaro qui caracole en tête, avec 15 millions d'euros d'aides publiques. Aujourd'hui en France gagne une place et décroche la médaille d'argent -et serait même en tête si l'on y ajoutait le Parisien. La médaille de bronze revient au Monde, qui a perdu une place en un an.

Le ministère de la Culture publie aussi le montant des aides rapportés au nombre d'exemplaires. Ce qui donne un classement totalement différent. Ici, l'Agefi arrive en tête avec 0,64 euro par numéro, suivi notamment par l'Humanité, Présent, la Croix et Libération.

Promesse enfin tenue

L'an prochain, le palmarès sera sans doute très différent. Car la ministre Fleur Pellerin s'est enfin décidée à réformer les aides à la presse, notamment suite à une pétition sur change.org qui a recueilli 16.000 signatures. Elle veut les recentrer sur la presse d'information politique et générale, de connaissance et du savoir, mettant enfin en application une promesse électorale de François Hollande.

En pratique, les aides seront augmentées pour les magazines (hebdomadaires, mensuels...) d'information politique et générale, comme Charlie Hebdo.

Parallèlement, les aides seront réduites pour la presse de loisir et de divertissement. Précisément, ces journaux verront disparaître le tarif postal réduit auxquels ils avaient droit (indexé sur le poids du journal).

Coup dur pour la presse people et les programmes télé

Principale victime: les programmes de télévision. Télé 7 Jours va perdre 4,7 millions d'euros; Télé Star 3,3 millions; Télé Loisirs 3 millions; Télé Z 2,6 millions; et Télé Poche 1,1 million.

Mais la presse people sera aussi touchée. Point de vue va perdre 425.263 euros; Gala 415.803 euros; Closer 400.518 euros; Voici 318.688 euros; Grazia 273.552 euros; France Dimanche 252.838 euros; Public 216.671 euros; et Ici Paris 173.029 euros.

En revanche, la presse de loisirs et de divertissement continuera à bénéficier d'une TVA réduite.

Les aides publiques les plus importantes (en millions d'euros, en 2014)

Le Figaro: 15,2
Aujourd'hui en France: 14 Le Monde: 13,1 La Croix: 8,1 Ouest France: 8,2 Libération: 7,9

Source: ministère de la Culture

Les aides par exemplaire les plus importantes (en euro par numéro)

L'Agefi: 0,64
L'Humanité: 0,59 Terra: 0,58 L'essor affiches: 0,47 Echos coiffure: 0,45 Présent: 0,45

Source: ministère de la Culture