BFM Business

Quand les stars françaises chantent pour les entreprises

Christophe Maé a touché 100.000 euros de Bouygues Télécom pour avoir donné un concert en mars dernier, selon Capital

Christophe Maé a touché 100.000 euros de Bouygues Télécom pour avoir donné un concert en mars dernier, selon Capital - Pierre Andrieu - AFP

Carla Bruni, Zaz ou encore Yannick Noah n'ont pas hésité cette année à donner des concerts privés pour Allianz, Bouygues Télécom, ou Mercedes, rapporte Capital ce mercredi 31 décembre. Des prestations qui permettent aux artistes d'empocher plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Combien doit payer une entreprise pour s'offrir la voix de Carla Bruni ou de Christophe Maé? Réponse: plusieurs dizaines de milliers d'euros selon une récente enquête du magazine Capital qui explique avoir interrogé des managers et des agences spécialisées.

Pour s'assurer un important complément de revenus, les stars de la chanson française multiplient, en effet, les concerts privés pour les entreprises.

Ainsi l'assureur allemand Allianz s'est notamment offert les services de l'ex-Première dame de France Carla Bruni en septembre dernier pour la modique somme de 50.000 euros. Autre artiste sollicitée par l'entreprise, la chanteuse Zaz. Cette dernière a donné un concert de 30 minutes devant 600 salariés d'Allianz pour un cachet estimé à 40.000 euros. Ce qui peut étonner quand on sait que Zaz a fait sa réputation en fredonnant "ce n'est pas votre argent qui fera mon bonheur" dans sa chanson "Je veux".

Noah: "l'intérêt de ces concerts est purement économique"

Autre groupe allemand, le célèbre constructeur Mercedes a dû débourser 30.000 euros pour s'offrir un concert de Julien Doré en mars dernier, et fêter en chanson le lancement de sa Mercedes Classe C.

Yannick Noah a lui accepté de chanter début septembre à Disneyland Paris devant un parterre de vendeuses de robots ménagers Thermomix. "L’intérêt de ces concerts est purement économique (…) Ils me permettent de travailler hors des tournées et se déroulent en général dans une bonne ambiance", explique l'ancien tennisman à Capital, qui estime le montant du cachet à 30.000 euros.

Loin des Rolling Stones

La plus grosse enveloppe revient toutefois à Christophe Maé. Le chanteur révélé par la comédie musicale "Le Roi Soleil" a signé un accord avec Bouygues Telecom pour donner un concert privé à l'occasion du lancement du réseau 4G de l'opérateur. Montant de la facture: 100.000 euros, prix qui incluait également des rencontres avec les fans présents lors de la prestation du chanteur.

Toutefois les émoluments des artistes tricolores font encore pâle figure à côté de de ceux de leurs homologues américains, rappelle Capital. La société de gestion Carmignac avait ainsi, il y a deux ans, invité un millier de personnes à un concert des Rolling Stones. Pour un concert d'une heure et quart l'entreprise avait dû payer 3,5 millions d'euros selon le magazine.

J.M.