BFM Business

Pourquoi Kim Kardashian devrait être totalement dédommagée

La star s'est fait dérober pour dix millions d'euros de bijoux dans la nuit de dimanche à lundi, à Paris, par des malfaiteurs qui ont fait irruption dans sa chambre d'hôtel. Au-delà du préjudice moral, le préjudice financier a toutes les chances d'être couvert.

Le plus important vol de bijoux intervenu en France sur un particulier ces dernières années concerne une habituée du tapage médiatique: la star américaine de téléréalité Kim Kardashian. La nuit dernière, cinq malfaiteurs ont fait irruption dans la chambre de l'hôtel parisien où elle séjournait le temps de la fashion week. Ils lui ont dérobé des bijoux et deux téléphones pour un montant total de 9 millions d'euros. Mis à part le choc psychologique et la valeur sentimentale des objets volés, le préjudice financier ne devrait pas inquiéter outre mesure la starlette: les assureurs devraient rembourser rubis sur l'ongle.

Prenons par exemple la bague de 4 millions d'euros qui fait partie du larcin. Tout porte à croire qu'il s'agit de celle qu'elle arborait sur Instagram dans une photo postée samedi. La même qu'on a vue à son doigt alors qu'elle parcourait les défilés et les soirées mondaines. Ce joyau de 20 carats a été serti par la créatrice chérie des célébrités, Lorraine Schwartz. Il a été offert à Kim par son mari, le rappeur Kanye West, au début du mois de septembre.

"Lorsque ceux qui en ont les moyens s'offrent un bijou d'une telle valeur, le bijoutier ne les laisse pas sortir de la boutique sans avoir contracté une assurance contre le vol", explique la Fédération Française de la Bijouterie et de la Joaillerie (UFBJOP). En outre, "les personnalités du showbusiness sont bien au fait des risques et prompts à s'assurer", souligne Jacques Morel, ex-policier devenu référent sûreté à l'UFBJOP.

Kim Kardashian et Kanye West sont en outre réputés pour leur prévoyance: la starlette callipyge aurait fait assurer son célèbre postérieur pour 21 millions de dollars, son rappeur d'époux a contracté une couverture pour sa voix.

Des conditions de sécurité réunies

Quant aux circonstances du vol, elles correspondent strictement au périmètre de ce que couvrent les assureurs. Ici, le vol avec violence ne fait aucun doute: selon sa déposition, la star a été mise en joue par l'un des voleurs, avant d'être attachée puis séquestrée dans la salle de bain.

Il arrive certes que les assureurs exigent qu'un vigile surveille les bijoux 24 heures sur 24. Mais seulement quand ils sont prêtés à des célébrités par des bijoutiers, par exemple pendant le festival de Cannes. Ces conditions ne s'appliquent pas aux particuliers pour les pierres précieuses qui leur appartiennent. "Le contrat ne peut pas obliger l'assuré à mettre un garde du corps dans son lit", explique Jacques Morel. En l'occurrence donc, aucune imprudence ne peut être reprochée à la starlette: l'entrée de l'hôtel de Pourtalès, où elle logeait, était protégée par un veilleur de nuit. Les braqueurs ont obtenu de lui qu'il ouvre la porte en le menaçant d'une arme.

Un très cher contrat

Remboursement assuré donc, et peut-être même d'une valeur supérieure au prix d'achat des cailloux. Car en matière d'assurance sur ce type d'objet, il n'y a pas de règles: au moment de la souscription, la valeur des bijoux peut correspondre à leur valeur "agréée", définie par un expert, ou bien à leur "valeur déclarée", qui inclut la valeur sentimentale que l'objet revêt aux yeux de son propriétaire.

En tout cas, le contrat a dû lui coûter une petite fortune en cotisation. Outre la valeur dispendieuse des joyaux, le cadre dans lequel intervient le vol est considéré comme particulièrement "critique pour les bijoux", soulignent les experts du risque d'XL Catlin. Comme le festival de Cannes, la fashion week de Paris combine deux facteurs qui rendent les polices plus chères. D'une part "la concentration de valeurs" -toutes ces personnalités richement parées réunies au même endroit- "crée le risque", expliquent ces spécialistes. D'autre part le lieu: "la région PACA, la région parisienne et la région lyonnaise sont considérées comme des zones où la criminalité est importante".

Nina Godart