BFM Business

Pigasse et Drahi s'intéressent à Radio Nova

-

- - -

Le banquier d'affaires et le roi du câble étudient tous deux un rachat de Radio Nova, qui cherche actuellement des investisseurs.

Le 13 octobre, Médias le magazine révélait que Radio Nova était à vendre.

Plus précisément, la radio fondée par Jean-François Bizot cherche à céder la majorité de son capital. Un mandat en ce sens a été confié à la banque Aforge Degroof.

D'ores et déjà, le dossier suscite l'intérêt de deux nouveaux tycoons des médias français: Matthieu Pigasse et Patrick Drahi.

Chacun d'eux penserait que Nova complèterait avantageusement les journaux qu'ils possèdent déjà: les Inrockuptibles pour le premier, Libération pour le second.

Toutefois, le processus n'en est qu'à son début: le dossier vient d'être envoyé aux investisseurs potentiels, et aucune offre n'a encore été déposée.

Actionnaire masqué

Ce processus a pu être lancé car a été réglée la succession complexe de Jean-François Bizot, décédé en 2007.

La station est détenue à 70% par la famille Bizot. Un fonds britannique, Media Global Investment Ltd, détient 19,9%, après avoir investit 3,2 millions d'euros en 2004 lors d'une augmentation de capital. Les actionnaires de ce fonds sont inconnus (leur identité est même masquée au greffe britannique), mais il s'agirait apparemment de proches de Jean-François Bizot.

Divorce douloureux

Radio Nova est le navire amiral d'un petit groupe, Nova Press, qui comprend aussi un label musical, une société de production audiovisuelle, une régie publicitaire...

Radio Nova s'est en effet dotée de sa propre régie en 2012, après avoir fait partie pendant 20 ans du GIE Les Indépendants. Cette sortie s'est faite dans la douleur: les Indépendants ont accusé Nova de ne pas avoir respecté les règles de sortie du GIE, et l'ont fait condamner par le tribunal de commerce à payer 821.320 euros. Mais ce jugement a été cassé en appel.

Interrogé, Matthieu Pigasse s'est refusé à tout commentaire, de même que le porte-parole de Patrick Drahi.

Jamal Henni