BFM Business

Pierre Lescure: "pourquoi pas 1% pour la taxe sur les tablettes?"

Pierre Lescure, auteur du rapport sur le financement de la politique culturelle, était l'invité de BFM Business, mardi 14 mai.

Pierre Lescure, auteur du rapport sur le financement de la politique culturelle, était l'invité de BFM Business, mardi 14 mai. - -

L'auteur du rapport sur le financement de la politique culturelle était l'invité de BFM Business, ce mardi 14 mai. Il a notamment défendu la taxe sur les smartphones et les tablettes qu'il préconise dans son rapport.

Face aux questions qui se font de plus en plus pressantes, Pierre Lescure, l'auteur du rapport remis à François Hollande la veille, a choisi de s'exprimer au micro de BFM Business, mardi 14 mai.

Et ce alors que la proposition de taxe sur les smartphones et les tablettes, contenue dans les 80 propositions pour financer la politique culturelle, inquiète déjà les professionnels du secteur.

"Ce qu’on propose, ce n’est pas tout à fait cela", s'est défendu l'ex-dirigeant de Canal Plus. "C’est un système qui serait complémentaire de la redevance pour copie privée." Il a ajouté :"aujourd’hui, cette dernière représente pour le ministère de la Culture environ 200 millions d’euros", a-t-il poursuivi. "Nous partons de la conviction que dans trois à cinq ans, la copie, à l’heure d’internet, va se faire de moins en moins importante."

Le taux de la taxe serait "très bas"

Pour Pierre Lescure, "nous ne sommes plus à l’ère de l’accès qu’à l’heure de la propriété. Si nous ne nous trompons pas et qu’il y a effectivement moins de revenus issus de la copie privée, nous proposons un relais, partout où l’on a accès aux images. Donc sur tous les matériels, les smartphones comme le reste."

Il a ensuite tenu à tempérer l'effet de cette taxe, dont le taux serait "très bas, pourquoi pas 1%". De plus, "ce sera pris sur les marges des fabricants qui produisent tous à l’étranger. Quand on vous vend un smartphone à 499 euros, on ne vous le vendra pas à 503, mais toujours à 499."

Y. D.