BFM Business

"Moi, moche et méchant 2": le talent made in France

"Moi, moche et méchant 2" est une preuve du savoir-faire français dans l'animation.

"Moi, moche et méchant 2" est une preuve du savoir-faire français dans l'animation. - -

Le film d'animation, distribué par les studios Universal Pictures, crève le box-office américain cette semaine, devant les grosses productions. Un symbole du savoir-faire français en matière d'animation.

Après une semaine dans les salles américaines, "Moi, Moche et Méchant 2", distribué par les studios Universal Pictures, est en phase de battre des records. C'est, pour l'instant, le meilleur démarrage outre-Atlantique pour un film d'animation, avec 142 millions de dollars de chiffre d'affaires, soit plus de 110 millions d’euros. Les "minions" jaunes et l’ancien méchant Gru dépassent ainsi, et de très loin, "Lone Ranger", une superproduction avec Johnny Depp.

"Moi, Moche et Méchant 2" a pourtant été produit avec bien moins de moyens que les aventures du cow-boy solitaire, avec un budget estimé à 76 millions de dollars, contre 250 millions pour "Lone Ranger".

Le film d’animation, réalisé en France par des talents français et supervisé par des Américains, est surtout une nouvelle preuve du savoir-faire français en matière de graphisme.

Des jeunes talents français qui s'expatrient aux Etats-Unis

"En France, on trouve les artistes les plus talentueux dans l’animation", se félicite Marc Du Pontavice, président du syndicat des producteurs de films d'animation. A cela, deux facteurs d’explications: la tradition picturale française, et d’excellentes écoles.

"Les formations en France sont réputées dans le monde entier, et donnent une qualification très professionnelle aux étudiants", explique le spécialiste. "Ils sont donc immédiatement opérationnels et trouvent du travail très facilement", conclue-t-il.

Si certains de ces étudiants restent travailler en France, une majorité des talents français est aujourd’hui employée par les studios américains, comme ceux de "Moi, moche et méchant".

BFMbusiness.com