BFM Business

Manchester United: un club qui affole les compteurs

Manchester United remonte la pente financière même s'il reste le club le plus endetté d'Angleterre.

Manchester United remonte la pente financière même s'il reste le club le plus endetté d'Angleterre. - -

Le départ d'Alex Ferguson, emblématique entraîneur du célèbre club de foot britannique, et son remplacement par David Moyes, est l'occasion de dessiner le portrait en chiffre de Manchester United.

David Moyes sera le nouvel entraîneur de Manchester United. Un nom dévoilé au lendemain de l'annonce mercredi 8 mai par Alex Ferguson de son départ en retraite en fin de saison. L'emblématique entraîneur de Manchester United, anobli par la reine en 1999, sera resté 26 ans sur les bancs du club le plus titré du football anglais. Portrait en quelques chiffres d'une équipe qui affole tous les compteurs, le club le plus puissant de la planète foot.

Manchester United est, avec le Real de Madrid, l'un des deux seuls clubs à valoir plus de 3 milliards de dollars. Le club des Diables Rouges a même réussi à séduire George Soros, fameux milliardaire américain, qui fait partie de ses nouveaux actionnaires depuis son introduction à la Bourse de New York l'été dernier.

1,5 maillots floqués Rooney ou Van Persie vendus par an

La force du club qu'Alex Ferguson entraîne depuis 1986, c'est sa notoriété. Manchester United est le club de foot le plus populaire du monde, avec plus de 650 millions de fans. Les maillots de foot floqués du nom de Rooney ou Van Persie se vendent à près d'1,5 million d'exemplaires tous les ans.

Et derrière l'image, il y a bien sûr les résultats. L'équipe de Manchester United a décroché une vingtaine de titres, un record. Treize titres de champion d'Angleterre et deux ligues des Champions.

Le club de Ferguson détient aussi le trophée de club le plus endetté d'Angleterre. Le trou dans les caisses dépasse les 400 millions d'euros. Une situation de déficit chronique qui commence néanmoins à s'arranger grâce à ses recettes commerciales solides.

>> A lire aussi – Manchester United affiche une santé de fer

Isabelle Gollentz