BFM Business

Madame Tussauds pourrait valoir 4 milliards d'euros en Bourse

Norma Jean est l'un des célèbres personnalités que l'on peut trouver dans un musée Tussaud's.

Norma Jean est l'un des célèbres personnalités que l'on peut trouver dans un musée Tussaud's. - -

Merlin Entertainements, propriétaire du musée ainsi que de Legoland, a annoncé, ce mercredi 30 octobre, qu'il compte s'introduire à la Bourse de Londres en novembre. Il table sur une capitalisation boursière de 3,34 à 3,9 milliards d'euros.

Madame Tussauds, l'équivalent britannique du musée Grévin, sera bientôt cotée en Bourse. Merlin Entertainment, société propriétaire du célèbre musée londonien mais aussi de Legoland, du London Eye et du Sea life de Paris, a indiqué, ce mercredi 30 octobre, viser une introduction sur le London Stock Exchange (LSE), dès le mois prochain.

"Notre cotation nous fournira une plateforme pour la prochaine étape de notre développement", a expliqué mercredi le directeur général de Merlin, Nick Varney.

Le prix d'introduction a été fixé entre 280 et 330 pence par action, ce qui représenterait une capitalisation boursière allant de 2,86 milliards de livres à 3,35 milliards, soit 3,34 à 3,9 milliards d'euros.

54 millions de visiteurs

L'offre portera sur 20 à 30% du groupe et les propriétaires actuels, les fonds Blackstone et CVC ainsi que le groupe familial danois Kirkbi, qui possède Lego, ont l'intention de vendre chacun une partie de leur participation. Kirkbi a toutefois indiqué son intention de rester un actionnaire stratégique sur le long-terme avec une part "significative".

Merlin se présente comme le premier opérateur d'attractions en Europe et le deuxième dans le monde après l'américain Walt Disney. Il a accueilli plus de 54 millions de visiteurs l'an dernier, pour un chiffre d'affaires total de plus d'un milliard de livres.

Madame Tussauds, son attraction la plus célèbre, est un musée où de célèbres mannequins de cire, comme la Reine d'Angleterre, Einstein, Marylin Monroe ou Lady Gaga, se côtoient. Ce musée fondé à Londres au XIXe siècle s'est décliné à travers le monde, de Vienne à Shanghai en passant par Las Vegas.

J.M. avec AFP