BFM Business

Les Saoudiens ouvrent un peu plus les portes de La Mecque à AccorHotels

Les autorités saoudiennes attendent 20 millions de pèlerins à La Mecque ces cinq prochaines années.

Les autorités saoudiennes attendent 20 millions de pèlerins à La Mecque ces cinq prochaines années. - Mustafa Ozer - AFP

Alors que le gouvernement saoudien rénove à grand frais les infrastructures d'accueil de La Mecque, le groupe  français a signé un contrat lui permettant d'augmenter singulièrement sa capacité hôtelière dans la ville sainte.

Accor vient de signer en Arabie Saoudite un contrat l'autorisant à exploiter à La Mecque une grosse partie d'un immense complexe hôtelier de 5.000 chambres, permettant aux visiteurs de séjourner à moindre coût dans la ville qui a vu naître le prophète Mahomet. 

Le groupe français exploite déjà une quinzaine d'hôtels en Arabie Saoudite, dont deux à La Mecque, mais le potentiel de développement de cette ville interdite aux non-musulmans est énorme. Elle a accueilli jusqu'à 3 millions de pèlerins entre 2008 et 2012. Un chiffre réduit d'un tiers depuis cette date du fait des quotas imposés par le Royaume en attendant que l'accès aux sites sacrés soit modernisé. La capacité de la Grande Mosquée doit passer de 1,5 million de fidèles à 2,2 millions. Et tant que les travaux en cours à la Grande Mosquée n'auront pas été terminé, l'Arabie Saoudite impose un ratio de 1 pèlerin pour 1.000 habitants à tous les pays.

2.350 chambres exploitées par Accor

L'achèvement de ces travaux doit donc permettre au Royaume d'accueillir nettement plus de pèlerins. D'où les nécessaires investissements dans l'hôtellerie. Car si les hôtels de luxe ont poussé comme des champignons autour de la grande mosquée, les pèlerins les plus modestes, eux, restent souvent hébergés dans des conditions précaires.

Le groupe saoudien d'investissement Al Rajhi vient donc d'investir l'équivalent de plus de 700 millions d'euros dans ce méga-complexe hôtelier de 5.000 chambres. Accor va y gérer trois établissements, un Novotel, un adagio et un Ibis Style, soit 2.350 chambres au total.

Hélène Cornet