BFM Business

Les chiffres fous de l'émission télé la plus regardée au monde

Sophie Marceau était l'invitée du gigantesque show du Nouvel an chinois en 2014.

Sophie Marceau était l'invitée du gigantesque show du Nouvel an chinois en 2014. - CCTV - AFP

Chaque année, à l'occasion du Nouvel an chinois, la CCTV, la télévision chinoise d'État, diffuse le gala de la fête du printemps. Une émission démesurée, à plus d'un titre.

Le gala de la fête du Printemps, vous connaissez? Ce show télévisé diffusé chaque année en Chine à l'occasion du Nouvel an chinois -qui tombe ce samedi en 2017- est tout bonnement l'émission de télé la plus regardée du monde, et même de l'histoire du petit écran. Un rendez-vous incontournable pour les familles chinoises, bien loin du réveillon télévisé qu'anime chaque année Arthur sur TF1. Quelques chiffres délirants pour prendre la mesure de ce très grand spectacle.

> 750 millions de Chinois

C'est le nombre de téléspectateurs que réunit chaque année le programme devenu une institution en Chine. Ce qui en fait, de très loin, le plus regardé de la planète et de l'histoire. Le Superbowl, la finale du championnat de football américain, diffusée à la même période de l'année, et connu comme une des émissions à plus forte audience, réunit 4 fois moins de personnes devant le poste. Proportionnellement toutefois, les audiences de ces deux shows planétaires sont comparables, puisque la population américaine est justement pile quatre fois moins nombreuse que celle du pays-continent chinois.

> 24 millions de dollars

C'était le prix réclamé aux annonceurs pour 30 secondes de publicité au moment le plus porteur du show: juste après le décompte de la nouvelle année. Un montant pharaonique, sachant qu'au Superbowl, la même durée de spot coûte six fois moins cher: 4 millions de dollars.

> 280 millions de dollars

C'est le montant de recettes publicitaires sur lequel aurait fait une croix la CCTV, la télévision d'État qui diffuse le gala. Depuis 2010 en effet, le gouvernement a interdit la diffusion d'écrans publicitaires pendant l'émission. Après des années d'excès de 2000 à 2005, Pékin estimait qu'il fallait cesser de "commercialiser" cette tradition chinoise. Depuis, des spots non-commerciaux sont diffusés pendant les "pubs", des campagnes pour promouvoir les valeurs morales chinoises. Les annonceurs peuvent toutefois être visibles à travers le placement de produit ou le sponsoring.

> 5 heures

C'est la durée maximum de l'émission diffusée depuis 1983. L'année dernière, elle durait 4h30. Une quarantaine d'artistes se succèdent sur le plateau pour chanter, danser, faire des acrobaties, des sketchs humoristiques ou des tours de magie. Les stars chinoises ne manquent pas, et chaque année, une personnalité étrangère mondialement connue est invitée: en 2013, Céline Dion y avait chanté la BO de Titanic, My heart will go on. L'année suivante, notre Sophie Marceau nationale y a fait la démonstration d'un talent qu'on ne lui connaissait pas forcément: elle a chanté La Vie en Rose d'Edith Piaf. Visiblement pas en live.

> 10 milliards de clics

La page web du Gala de la fête du printemps a été consulté 10 milliards de fois cette année, et a déjà recueilli près de 50 millions de commentaires. Pas toujours très flatteurs: de nombreux internautes se sont fait une spécialité de tourner en dérision un programme qu'ils jugent désuet et kitsh. À tel point qu'en 2014, la CCTV a fait de gros efforts pour le rendre plus moderne, notamment en confiant sa conception à un réalisateur chinois très populaire, Feng Xiaogang. 

Nina Godart