BFM Business

Les bijoux de Gina Lollobrigida aux enchères

Gina Lollobrigida au côté de Roy Alexander, rédacteur en chef de Time Magazine, à New-York en 1963.

Gina Lollobrigida au côté de Roy Alexander, rédacteur en chef de Time Magazine, à New-York en 1963. - -

Sotheby’s met en vente 23 bijoux créés par la maison Bulgari et appartenant à l’actrice italienne Gina Lollobrigida, ce mardi 14 mai à Genève. Les bénéfices de la vente aux enchères iront à la recherche sur les cellules souches.

>> Pour regarder les images, cliquez sur les flèches de droite et de gauche

Une parure de star hollywoodienne, voilà ce que propose Sotheby’s à Genève, ce mardi 14 mai. L’actrice italienne Gina Lollobrigida a en effet mis aux enchères 23 bijoux de sa collection Bulgari.

Les pièces ont été créées par la maison italienne de joaillerie dans les années 1950 et 1960, et ont fait parties de l’exposition "Bulgari, 125 de magnificence italienne" présentée en 2011 à Paris, au Grand Palais. Autant de diamants, perles, rubis et autres pierres précieuses qui font le bonheur des yeux… mais pas celui du portefeuille.

Des profits pour la recherche

Les lots sont estimés à plusieurs dizaines, voire centaines d’euros (voir le diaporama ci-dessus). Parmi les bijoux les plus abordables, on retrouve une paire de boucles d’oreille en agate et diamants ou encore une bague avec diamants et saphir synthétique, vendues pour 5.000 francs suisses, soit 4.112 euros, chacun.

Mais les acheteurs peuvent avoir bonne conscience: une partie des bénéfices de la vente sera reversée au profit de la recherche sur les cellules souches. Une cause qui "tient à cœur" à Gina Lollobrigida. "Je me concentre aujourd’hui sur la sculpture (…) un sculpteur n’a pas besoin de bijoux", explique l’ancienne actrice.

Audrey Dufour