BFM Business

Lego fabrique 13.500 visières par jour pour les soignants au Danemark

Des Lego

Des Lego - Illustration

Le géant du jouet a modifié ses chaînes de production pour répondre à la demande sanitaire.

Face au coronavirus, chacun veut y aller de sa petite brique à l'édifice. Cette fois, c'est le géant du jouet danois Lego qui a annoncé la fabrication, dans son usine de Billund, de 13.500 visières par jour destinées aux personnels de santé du pays. "Nous sommes tellement incroyablement fiers de l'équipe qui a rendu cela possible. Ils ont travaillé 24 heures sur 24 pour créer des modèles et fabriquer des moules" s'est enthousiasmé la marque sur son compte Instagram.

Les visières, qui permettent au personnel soignant de se protéger du coronavirus, ont été réalisées sur les recommandations techniques du département de la santé danois, par une centaine de salariés mobilisés pour l'occasion. Après des tests satisfaisants dans deux établissements, une première commande de 50.000 visières a été réalisée la semaine dernière. Et l'entreprise, qui fournit évidemment ses lunettes en kit à monter, est même prête à quadrupler la cadence si cela est nécessaire.

Surtout, cette fabrication pourrait être internationalisée. L'usine hongroise de la marque pourrait aussi se mettre à fabriquer des visières tout comme le site de Monterrey au Mexique.

Lego n'est pas la seule entreprise à avoir modifié ses chaînes de montage pour répondre à la crise sanitaire du coronavirus. En France, les industriels se sont lancés dans la fabrication de respirateurs artificiels notamment. PSA, Air Liquide, Schneider Electric et Valeo ont lancé la production début avril.

Thomas Leroy