BFM Business

Le tourisme au secours des finances de la Grèce

La Gréce est de nouveau une destination prisée par les touristes.

La Gréce est de nouveau une destination prisée par les touristes. - -

La Grèce espère une saison touristique record, puisque le secteur représente près de 17% de son PIB. En 2012, les professionnels avaient cassé les prix, cette année, ils cherchent à attirer les riches vacanciers.

La Grèce est à nouveau une destination à la mode. Selon les tours opérateurs, 17 millions de touristes sont attendus cet été sur les plages de la mer Egée.

Plusieurs facteurs favorisent ce retour en force : une stabilité politique retrouvée et des prix très attractifs. Les professionnels du secteur prévoient un bond des recettes de 10% soit 11 milliards d’euros. A peu près le niveau d’avant crise.

Des taxes d'aéroports exorbitantes à Athènes

La clientèle britannique, russe et allemande a déjà réservé en masse, confirmant le retour de la Grèce comme une destination très compétitive. Pour restaurer son attractivité, les grecs peuvent remercier l’Egypte qui souffre de son instabilité politique.

Les touristes devraient affluer à Athènes… ou plutôt sur les îles grecques. Les vacanciers pensent à tort que la crise sévit surtout sur le continent.

D’ailleurs, beaucoup ne passeront pas par la capitale et ses taxes d’aéroports exorbitantes. Ils embarqueront à bord de charter pour se rendre directement sur les îles paradisiaques de Santorin ou Mykonos

Hélène Cornet avec BFMbusiness