BFM Business

Le stade vélodrome de Marseille portera-t-il les couleurs d'Orange?

Le stade vélodrome fait peau neuve avant l'Euro 2016.

Le stade vélodrome fait peau neuve avant l'Euro 2016. - -

L'opérateur français pourrait accoler son nom à la célèbre enceinte marseillaise qui cherche de nouvelles sources de revenus pour financer ses travaux de rénovation.

Les grandes manœuvres sont en cours à l’Olympique de Marseille. Nouveaux joueurs, nouvel entraîneur, nouveau stade (la rénovation est en passe d’être achevée) et peut-être nouveau nom pour ce dernier.

Arema, la société gestionnaire du Stade vélodrome, réfléchit en effet depuis 2011 à accoler une marque au nom du stade pour financer les travaux de rénovation, et a mandaté la société Teamstadia pour prospecter. Depuis, celle-ci a jeté l’éponge et le dossier s’est enlisé.

Mais ce mercredi 2 juillet, le dossier a connu un nouveau tournant: Bruno Botella, le directeur d’Arema, a en effet confirmé à L’équipe qu’Orange était sur les rangs. "Les discussions sont bien avancées, avec une issue, que nous espérons, assez proche," a-t-il ainsi indiqué au quotidien.

Le montant toujours inconnu

Problème: Arema compte Bouygues construction parmi ses actionnaires. Celui-ci rechignerait à voir Orange, concurrent de Bouygues Telecom, s’associer de près ou de loin au projet. Ce verrou pourrait cependant sauter à mesure que les négociations avancent et que les candidats sérieux se font rares.

Reste à connaître le montant que devra débourser l’opérateur historique s’il décide de franchir le pas. Il y a deux ans, Teamstadia évoquait un montant de 75 millions d’euros sur 10 ans. Un peu ambitieux, car l’assureur Allianz verse, par exemple, quelque 2 millions d’euros annuels pour le "naming" du nouveau stade de Nice. A titre de comparaison, toujours, la compagnie Emirates débourse 15 millions par an pour accoler son nom au stade d’Arsenal.

Quel que soit le montant, la situation sera la même pour l’Olympique de Marseille, puisque seule Arema bénéficiera des revenus issus de ce naming. Une chose est sûre, le dossier devrait être bouclé avant l’Euro 2016 en France, qui offrira une exposition exceptionnelle à la marque choisie.

Contacté, Orange n'a pas souhaité faire de commentaire.

Yann Duvert