BFM Business

Le parfum Rochas redevient Français

En passant du portefeuille de Procter&Gamble à celui d'Interparfums, Rochas redevient Français.

En passant du portefeuille de Procter&Gamble à celui d'Interparfums, Rochas redevient Français. - Victor Wong - Flickr - CC

La spécialiste français des parfums sous licence, Interparfums, vient de racheter à l'américain Procter&Gamble la grande marque de parfumerie, qui revient de ce fait dans le giron français.

Eau de Rochas, Tocade, Femme... Des flacons mythiques qui seront à nouveau français. La grande marque de parfumerie Rochas, qui appartenait jusqu'ici au géant américain Procter&Gamble, va être rachetée par le français Interparfums.

Le spécialiste français des parfums sous licence va débourser 102 millions d'euros pour reprendre la marque historique fondée en 1925 à Paris. Un montant qui en fait la plus importante acquisition de l'histoire du groupe, selon le quotidien Le Figaro

Interparfums se diversifie

"Dans les années 1970, Rochas faisait partie des plus grandes marques de parfum avec Dior, Guerlain et Chanel", a rappelé le PDG du groupe Philippe Benacin dans un entretien au Figaro. Aujourd'hui, ses fragrances Rochas Man et Eau de Rochas contribuent au deux tiers au chiffre d'affaires de la marque, de 46 millions de dollars l'an dernier.

La société perçoit aussi quelque 2 millions de dollars de royalties par an, versées par une quinzaine de licenciés. En outre, au-delà des parfums, Rochas comporte une activité dans la couture, qui va donc permettre à Interparfums d'effectuer une diversification en dehors de son métier d'origine.

Le spécialiste français des parfums de grande marque peut se permettre cette acquisition grâce à la vente de la licence Burberry, il y a deux ans, à sa maison-mère. La cession de la marque, qui représentait alors la moitié du chiffre d'affaires du groupe, lui a rapporté 181 millions d'euros.

Relance de fragrances oubliées

Le spécialiste français des essences dispose encore d'un beau portefeuille, avec les fragrances Balmain, Lanvin, ou encore récemment Jimmy Choo. Des marques ultra-renommées qui lui ont permis de réaliser une belle année 2014.

Avec Rochas, Interparfums compte tout d'abord se concentrer sur ses produits-phare. Ses deux principales lignes devraient permettre de générer un chiffre d'affaires dans les parfums de 25 millions d'euros en 2016. Ensuite, le spécialiste du parfum compte relancer d'anciennes fragrances oubliées, et les développer pour réaliser, d'ici trois à quatre ans, des ventes de 50 millions d'euros.

"Comme nous devenons propriétaires de la marque et de ses archives, nous n'aurons pas de royalties à verser et nous avons l'éternité devant nous pour la développer, sans avoir de comptes à rendre", s'est félicité Philippe Benacin.

Isabelle Gollentz avec Reuters