BFM Business

Le fonds KKR serait sur le point de racheter Sandro et Maje

KKR serait entré en négociations exclusives, vendredi, pour racheter la société regroupant Maje et Sandro

KKR serait entré en négociations exclusives, vendredi, pour racheter la société regroupant Maje et Sandro - -

Selon les informations du Figaro de ce samedi 30 mars, le fonds américain va mettre la main sur trois enseignes françaises de prêt-à-porter. KKR deviendrait actionnaire majoritaire de la société regroupant ces marques.

C'est une belle acquisition que s'apprêterait à réaliser le fonds américain KKR (pour Kohlberg Kravis Roberts), un des plus anciens et des plus importants fonds au monde. Selon Le Figaro de ce samedi 30 mars, il serait sur le point de racheter Sandro, Maje et Claudie Pierlot, trois marques de prêt-à-porter réunies au sein d'une même société, SMCP.

Selon le quotidien, KKR aurait devancé, lors de la dernière étape, un autre fonds américain, Carlyle, pour acquérir 51% du capital de SMCP. Ce dernier et KKR seraient ainsi entrés en négociations exclusives, vendredi.

KKR prendra ces 51% en rachetant les participations de L Capital, détenue par LVMH et Bernard Arnault, et de Florac, propriété d'une ancienne dirigeante du groupe Louis Dreyfus, Marie-Jeanne Meyer.

Une entreprise valorisée à 650 millions d'euros

Le fonds américain, pourrait également racheter une partie des actions détenues par les managers du groupe, Frédéric Biousse et Elie Kouby ainsi que les deux fondatrices de Sandro et Maje, Evelyne Chétrite et Judith Milgrom, qui a eux quatre possèdent les 49% restants.

Selon Le Figaro, l'offre de KKR valoriserait SMCP à 650 millions d'euros soit onze fois son excédent brut d'exploitation (60 millions d'euros) et près du double de son chiffre d'affaires (estimé à 390 millions d'euros en 2012).

J.M.