BFM Business

Le fabricant français de jouets Heller Joustra sauvé à la barre du tribunal

La PME en difficulté est née de la fusion en 1999 d'Heller, spécialisé depuis 1957 dans les maquettes et de Joustra, le concepteur du Télécran et de jeux créatifs, fondé en 1934.

La PME en difficulté est née de la fusion en 1999 d'Heller, spécialisé depuis 1957 dans les maquettes et de Joustra, le concepteur du Télécran et de jeux créatifs, fondé en 1934. - Charly Triballeau-AFP

"En difficulté, Heller Joustra a été racheté par le spécialiste français des articles scolaires Maped qui va y investir 3,5 millions d'euros, reprenant 30 des 45 salariés."

En grandes difficultés, le fabricant français de jouets Heller Joustra ne va pas mourir. Il a été sauvé in extremis par le groupe de fournitures scolaires Maped. Le rachat a été validé par le tribunal de commerce d'Argentan (Orne), à l'issue d'un redressement judiciaire de six semaines de ce fabricant de jouet basé dans l'Orne en Normandie.

La célèbre marque de maquettes Heller (née en 1957) et celle de jouets créatifs Joustra (créée en 1934) avaient fusionné en 1999. Mais, en dépit de la vague des jouets rétro lors de Noël 2015, elle s'était retrouvée en janvier 2016 "dans une situation de non-retour financier", en raison de problèmes de trésorerie et d'une baisse de consommation liée aux attentats de novembre, selon Antoine Lacroix, directeur de Maped Europe.

L'acquéreur reprend 30 emplois sur 45, Maped investissant au total 3,5 millions d'euros dans la reprise de cette entreprise tombée dans le rouge fin 2015, après plusieurs années de bénéfices.

Maped s'intéressait à la PME du jouet depuis 2014

La PME a perdu l'an passé plus d'un million d'euros de chiffre d'affaires (à 6,3 millions en 2015 contre 7,5 millions en 2014) et s'est retrouvée avec 6 à 7 millions d'euros de dette, détaille le directeur de Maped Europe, qui s'intéressait à Heller Joustra depuis fin 2014.

Placée en redressement judiciaire en 2006, Heller Joustra avait été reprise en 2007. La PME avait réussi un redressement spectaculaire sous la houlette de Gaëlle Dumont et Yvonne Demorest, respectivement DG et PDG, arrivées en 2010. Son chiffre d'affaires avait été multiplié par 5 entre 2010 et 2014 et les effectifs, tombés à 20 personnes, étaient remontés à 45 salariés début 2015, rapatriant en Normandie la production qui avait été délocalisée en Chine.

Antoine Lacroix assure que Maped mise aussi sur la fabrication en France pour Heller-Joustra. Basé à Annecy, Maped a réalisé 191 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2015 (dont 80% à l'export) dans 125 pays. Le groupe compte cinq sites de production: à Annecy, en Allemagne, au Mexique, en Chine, et en Argentine.

Frédéric Bergé