BFM Business

La maison-mère de Nocibé veut entrer en Bourse

Nocibé a été racheté par Douglas l'an dernier.

Nocibé a été racheté par Douglas l'an dernier. - Nocibé

La chaîne allemande de parfumeries Douglas, qui a racheté il y a un an l'enseigne française, prépare une entrée en Bourse pour 2015, selon un communiqué du groupe publié vendredi.

La chaîne allemande de parfumeries Douglas veut faire son retour sur le marché. Celle qui a racheté il y a un an l'enseigne française Nocibé prépare en effet une entrée en Bourse pour 2015, selon un communiqué publié vendredi. 

Le groupe, qui compte plus de 1.700 boutiques dans 19 pays, prévoit de placer sur le marché des parts du fonds d'investissement américain Advent International, qui avait racheté 80% de Douglas en 2012, et aussi de nouvelles actions, devant lui permettre de lever environ 70 millions d'euros. La famille fondatrice Kreke compte elle rester actionnaire.

Il s'agirait donc d'un retour sur le marché pour Douglas, puisque son titre avait été retiré de la Bourse de Francfort après son rachat par Advent. Mais presque trois années plus tard, le fonds n'avait pas caché son intention de mettre un terme à cet investissement.

"Depuis le retrait de la cote il y a deux ans, nous avons développé Douglas avec succès, passant d'un groupe de commerce diversifié principalement présent en Allemagne à une chaîne de parfumeries internationales. Il est maintenant temps de commencer le chapitre suivant", a commenté, dans un communiqué, Henning Kreke, le patron de Douglas.

Changement de dimension

Il estime qu'une entrée en Bourse, pour laquelle un calendrier plus précis n'est pas donné, devrait permettre de soutenir la croissance du groupe.

Douglas revendique environ 17% du marché européen des parfumeries, le groupe ayant clairement changé de dimension quand il a mis la main sur les 617 magasins en France de l'enseigne Nocibé, concurrente du leader français Sephora (groupe LVMH).

Ces dernières années, le groupe s'était recentré sur la parfumerie, vendant au fur et à mesure ses autres activités, comme les magasins de confiserie Hussel ou de joaillerie Christ.

Sur la première moitié de son exercice décalé 2014/2015, Douglas a généré environ 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté d'environ 180 millions d'euros, indique le groupe dans son communiqué.

Y.D. avec AFP