BFM Business

La France a perdu 4% de ses hôtels depuis 2009

BFM Business

En trois ans, la France a perdu près de 4% de ses hôtels et ne compte plus que 17.000 établissements soit 614.684 chambres, les établissements économiques détenus par des indépendants payant le plus lourd tribut à la crise, selon une étude Gira Conseil publiée vendredi.

Entre 2009 et 2012, le Languedoc-Roussillon a été la région la plus frappée par ces fermetures (-18%), devant l'Auvergne (-7%) et la Lorraine (-5%). La Picardie, la Franche-Comté, le Limousin, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes, Rhône Alpes et la Haute-Normandie ont chacun perdu entre 4% et 5% de leurs hôtels.

A l'inverse, l'Alsace a enregistré une toute petite progression (+0,5%) tandis que Champagne-Ardenne et l'Île-de-France restaient stables. L'Aquitaine, les Pays de la Loire, la Corse et la Basse-Normandie reculent de moins de 2%.

Les plus touchés "sont les établissements indépendants ayant une offre de prix économique. Ils ont vieilli et n'attirent plus la clientèle" ce qui les rend vulnérables à la crise, commentent les auteurs de l'étude.

BFMbusiness.com et AFP