BFM Business

L'avant-dernier fils de Bernard Arnault, Frédéric, intègre LVMH

Polytechnicien comme son père Bernard, Frédéric, 22 ans, fait ses premières armes dans le groupe LVMH, au sein de Tag Heuer.

Polytechnicien comme son père Bernard, Frédéric, 22 ans, fait ses premières armes dans le groupe LVMH, au sein de Tag Heuer. - Eric Piermont-AFP

Élève, comme son père, de l'école Polytechnique, Frédéric Arnault va s'occuper de l'activité montre connectée de la marque Tag Heuer, révèle le magazine Challenges.

Bernard Arnault organise méthodiquement l'entrée de ses nombreux enfants dans le groupe LVMH. Après avoir confié des postes de direction à Delphine et Antoine, nés de son premier mariage, l'homme d'affaires met progressivement le pied à l'étrier des trois fils qu'il a eus avec Hélène Mercier, sa seconde épouse, pianiste-concertiste. 

L'aîné, Alexandre, 24 ans, est devenu en 2016 co-gérant du malletier allemand Rimowa, racheté par LVMH la même année. C'est désormais à Frédéric (22 ans) de faire ses premières armes au sein de Tag Heuer, la célèbre marque de montres suisse, révèle le magazine Challenges. Il prend en charge l'activité de montre connectée, diversification que l'horloger a développée récemment.

Polytechnicien comme son père, il est aussi pianiste

Ce poste consiste en une mission de plusieurs mois, intégrée à son année de césure à l'école Polytechnique. Il est entré en 2014 dans la plus prestigieuse des grandes écoles françaises dont est diplômé son propre père.

Étudiant brillant, réputé excellent pianiste, Frédéric Arnault est présenté par Challenges, comme un candidat tout à fait possible à la succession (qui n'est pas du tout à l'ordre du jour) de son père à la tête du groupe LMVH.

En attendant, il devra affronter avec Tag Heuer, le marché des montres connectées sur lequel domine, sans briller, Apple depuis qu'il s'y est aventuré en 2015.

Quant au dernier-né de la fratrie, Benjamin, il effectue déjà son stage ouvrier dans le magasin Vuitton des Champs Élysées.

F.Bergé