BFM Business

Hasbro pourrait racheter DreamWorks

Hasbro produit, notamment, le Monopoly.

Hasbro produit, notamment, le Monopoly. - Spencer Platt - AFP

Le fabricant de jouet américain et les studios de cinéma seraient en discussion. Le prix de ce rachat pourrait atteindre 2,6 milliards de dollars.

Hasbro s'intéresse au cinéma. Le fabricant de jouets américain serait en discussions en vue d'un rachat des studios de cinéma DreamWorks Animation, affirme le 12 novembre le New York Times en citant des sources proches du dossier.

Hasbro, connu pour ses jouets de marques Playskool ou Mon Petit Poney, ainsi que pour ses célèbres jeux de société (Monopoly, Scrabble, Cluedo...), envisagerait de payer en partie en numéraire et en partie avec ses propres actions, selon le journal.

Un prix définitif n'a pas encore été fixé mais le patron des studios, Jeffrey Katzenberg, voudrait plus de 30 dollars par titre.

Cela qui représente un peu moins de 2,6 milliards de dollars pour l'ensemble de DreamWorks Animation.

Succès de "Shrek" ou "Kung fu Panda"

Dreamworks Animation sont les plus grands studios indépendants de dessins animés de Hollywood.

Issus en 2004 d'une scission des studios DreamWorks fondés par David Geffen, Steven Spielberg and Jeffrey Katzenberg, ils affichent un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 700 millions de dollars.

Ils ne produisent que quelques films par an, mais certains comme "Shrek", "Kung Fu Panda" ou "Dragon" ont eu beaucoup de succès au box-office.

Des discussions en vue d'un rachat de la société avaient déjà été évoquées fin septembre dans les médias, avec le groupe japonais de télécoms SoftBank, mais elles n'avaient pas abouti.

D. L. avec AFP