BFM Business

Fourtou vend pour 15 millions d'euros d'actions Vivendi

Le patron de Vivendi a gagné un million d'euros en exerçant ses stock options

Le patron de Vivendi a gagné un million d'euros en exerçant ses stock options - -

Le président du conseil de surveillance du groupe a exercé un important paquet de stock options, qui ont été converties en actions puis immédiatement revendues en Bourse.

Le 24 juin, Jean-René Fourtou quittera la présidence du conseil de surveillance de Vivendi, douze ans après son arrivée. En attendant, le septuagénaire met ses affaires en ordre. La semaine dernière, il a exercé un gros paquet de 904.609 stock options.

Ces stock options ont donc été converties en actions. La quasi-totalité de ces actions (817.424) ont été immédiatement revendues sur le marché pour 15,3 millions d'euros.

Gain de seulement un million d'euros bruts

Toutefois, le gain pour Jean-René Fourtou est modeste. En effet, il a vendu ces actions à 18,77 euros en moyenne, après les avoir achetées à 17,48 euros, prix d'exercice des stock options. Le gain entre les deux n'est donc que d'un million d'euros avant impôt.

Ces stock options avaient été attribuées il y a dix ans, et expiraient ce 20 mai. Jean-René Fourtou a donc attendu la dernière minute pour les exercer.

Prix d'exercice abaissé

Et encore, il a bien failli perdre ce petit pactole, car ces stock options ont longtemps été sans aucune valeur. En effet, leur prix d'exercice était initialement de 20,67 euros, soit... moins que le cours de Bourse actuel.

Heureusement, Vivendi a abaissé le prix d'exercice de 20,67 à 17,48 euros. Pour cela, le groupe a utilisé à trois reprises (en 2010, 2012 et 2013) un dispositif prévu par les textes permettant d'abaisser ce prix d'exercice dans certains cas: lorsque des actions gratuites sont distribuées à tous les actionnaires, ou lorsque le dividende est payé en puisant dans les réserves. Dans ces cas-là, les stock options sont "ajustées", c'est-à-dire que leur nombre augmente et que leur prix d'exercice baisse.

Nombre d'actions secret

Interrogé, le porte-parole du groupe indique: "cet ajustement est calculé de sorte que les bénéficiaires d’options conservent intégralement la valeur économique qui leur a été attribuée à l’origine".

Rappelons que Jean-René Fourtou détenait déjà en propre 821.815 actions. Toutefois, ce chiffre ne tient pas compte des actions détenues par sa famille et sa fondation, dont le nombre est secret mais sans doute très important.

Par ailleurs, le président du directoire sortant, Jean-François Dubos, a lui aussi exercé, la semaine dernière, 236.500 stock options à 17,48 euros, et a immédiatement revendues toutes les actions, engrangeant ainsi un gain avant impôt de 247.500 euros.

NB: l'article a été mis à jour pour préciser les gains

Jamal Henni