BFM Business

Europe 1 dans le collimateur de RMC

Le directeur général de RMC Frank Lanoux affirme avoir déjà dépassé sa rivale sur plusieurs critères

Le directeur général de RMC Frank Lanoux affirme avoir déjà dépassé sa rivale sur plusieurs critères - -

L'écart entre les deux radios s'est réduit la saison dernière. RMC espère inverser les courbes au cours de la saison qui démarre.

RMC va-t-elle enfin passer devant Europe 1? Un croisement des courbes est envisageable lors de la saison qui démarre, car l’écart entre les deux stations s’est réduit la saison dernière, oscillant entre 0,7 et 1 point d’audience cumulée.

En tous cas, la station du groupe Lagardère est clairement dans le collimateur de la radio du groupe NextRadioTV (à qui appartient aussi ce site web).

"On va rentrer dans une période où le match se jouera à chaque sondage", a déclaré jeudi 29 août Frank Lanoux, directeur général de RMC, à l’occasion de sa conférence de rentrée.

Match retour mercredi

"RMC dépasse déjà Europe 1 sur des critères essentiels", a-t-il ajouté. Ainsi, RMC est déjà devant la radio de la rue François 1er "pendant 8 heures par jour, notamment de 9h15 à 15h30". Mais RMC est aussi en tête "en Ile-de-France et dans les 9 plus grandes agglomérations". Et RMC est "ex aequo" avec Europe 1 sur la cible des CSP+ (catégories socio-professionnelles supérieures). Enfin, sur la cible des moins de 50 ans, RMC est aussi en tête "sur 90% de la journée".

Frank Lanoux a souligné que RMC était "la seule radio généraliste dont l’auditeur est âgé en moyenne de moins de 50 ans. Tandis que 60% des auditeurs d’Europe 1 ont plus de 50 ans".

Alain Weill, PDG de NextRadioTV, a renchéri: "Europe 1 obtient de bons chiffres avec une audience pointue et élitiste. Son auditoire est beaucoup plus âgé, avec plus de retraités. Celui de RMC est beaucoup plus constitué d’actifs. RMC est même devenue numéro un sur les actifs de 25 à 60 ans".

Match retour mercredi prochain lors de la conférence de rentrée d’Europe 1….

Jamal Henni