BFM Business

Connaissez vous Mathieu Flamini, le footballeur le plus riche au monde ?

Il est Français, il s’appelle Mathieu Flamini et il serait selon la presse espagnole le joueur de foot le plus riche du monde. Comment ce milieu de terrain d'un petit club espagnol est devenu plus riche que Cristiano Ronaldo?

Qui le joueur de foot le plus riche de la planète? Messi, Cristiano Ronaldo ou encore Neymar? Eh bien non ! Le footballeur le plus riche de la planète s'appelle Mathieu Flamini, il est Français, a 34 ans et joue depuis quelques semaines dans les rangs de Getafe, petit club espagnol, après une carrière plutôt discrète à l’OM, à Arsenal ou au Milan AC. Sa fortune est estimée à plusieurs milliards d'euros par la presse espagnole

Vous l’aurez compris, sa fortune ne provient pas seulement du foot. Car si les footballeurs sont très bien payés, on est loin d’atteindre ces montants. La fortune de Cristiano Ronaldo ne serait par exemple "que" de 620 millions d’euros.

Un trait de génie en 2008

Si celle de Flamini se compte peut-être en milliards c’est que le joueur a eu un trait de génie en 2008. Il a investi dans une start-up italienne à très fort potentiel. Son nom : GF Biochemicals. Cette entreprise est la seule au monde à maîtriser la production à grande échelle d’acide lévulinique.

Ça ne vous dit sans doute rien mais cette molécule est présentée comme un des substituts les plus prometteurs au pétrole. Elle est fabriquée à partir de déchets végétaux comme le bois et le maïs et pourrait entrer dans la composition de plastiques, de peintures ou encore de produits pharmaceutiques. Une molécule si prometteuse que le département américain de l’énergie l’a classée parmi les 12 pouvant contribuer à sauver la planète.

-
- © GFBiochemicals

Mais comment le joueur de foot s'est mué en chimiste? C’est un peu un coup de chance. C’est lorsqu’il jouait à Milan que Flamini a rencontré un entrepreneur italien qui lui a présenté le projet. Le Français qui n’y connait rien à l’époque est emballé et investit une grosse partie de ses économies sans en parler à personne, pas même à sa famille.

Et aujourd’hui après des années de recherche, la société est passée en phase industrielle. Elle a même racheté en 2016 une grosse entreprise américaine du secteur.

Mathieu Flamini estimait il y a quelques mois que sa société valait 30 milliards d’euros. C’est sans doute exagéré, mais le marché potentiel de l’acide lévulinique est évalué à plusieurs milliards. Bref à quelques mois de sa retraite sportive, le joueur n’a pas trop à s’en faire pour sa reconversion.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco