BFM Business

Comment le Queen veut redevenir le temple des nuits parisiennes

Des

Des - 2015 Tai Hospitality design Group architecture-design-fabrication-management

Une nouvelle adresse avec des espaces privatisables et une décoration soignée, capable d'attirer des stars comme Madonna ou Kanye West. La célèbre discothèque parisienne se réinvente pour rivaliser avec les plus grands clubs européens.

Que les noctambules se rassurent, le Queen s'apprête à renaître de ses cendres. Le club mythique va rouvrir sa piste de danse le 1er septembre, au 79 avenue des Champs-Elysées. Un changement de lieu qui incarne la nouvelle stratégie de Philippe Fatien. Confronté à la concurrence des grands temples européens de la nuit, comme le Berghain à Berlin, le directeur de cette discothèque parisienne assure qu'il peut reprendre la place qu'occupait son établissement dans les années 90. Voici 5 choses à savoir sur le nouveau Queen.

> Un loyer trois fois moins cher 

Etre installé au 102 de la plus belle avenue du monde coûtait cher: le Queen déboursait environ 1,5 million d'euros par an dans le loyer. Après 23 années sur place, il a réussi un coup de maître en cédant ses murs pour 60 millions d'euros à Apple. Les propriétaires ont simplement décidé de s'installer de l'autre côté, au 79 avenue des Champs-Elysées. Pour réussir cette opération, Philippe Fatien, ancien de la maison Castel, également à la tête du Mix à Montparnasse, s'est s'associé à Laurent de Gourcuff, le patron d'une autre institution parisienne, les Planches. 

> Un club agrandi et plus design 

D'une superficie de 1.200 m2, le Queen nouvelle génération a été conçu par le studio FFD, dirigé par François Frossard. Cet architecte d'intérieur est connu pour avoir réalisé de nombreux clubs mythiques comme le Mansion, le SET, le Liv, tous trois situés à Miami. Sa feuille de route: concevoir une discothèque plus design. La cabine DJ, constituée d’un miroir fumé, sera suspendue dans le vide telle une proue de navire. Reprenant ces éléments de décors, les "carrés" sont délimités par des rambardes en laiton et verre. Quant au bar, placé au centre du club, il est encadré par un immense miroir. 

> Des espaces privés 

Pour attirer une clientèle plus select, le Queen va leur permettre de privatiser une rotonde. Conçue comme une véritable suite d’hôtel, cet espace pourra accueillir jusqu'à 50 privilégiés qui pourront déguster des bouteilles de champagne sur les banquettes circulaires en python. L'équipe a également retravaillé la sonorisation et les jeux de lumières, deux éléments essentiels dans la vie d'une discothèque.

> Des stars internationales

Est-ce par prémonition? Comme pour son ouverture en 1992, le club a décidé d'inaugurer sa nouvelle adresse avec son DJ mascotte, David Guetta qui sera aux platines le 2 septembre. L'argent économisé sur le loyer doit être réinvesti dans le booking d'invités prestigieux. L'ambition est de faire venir une dizaine d'artistes mondialement connus chaque année. Sont déjà annoncés, Madonna, Bob Sinclar, Pharrell Williams et Kanye West.

> Bientôt des produits dérivés? 

A la recherche de nouvelles sources de revenus et d'une plus grande visibilité, la direction réfléchirait à développer la marque Queen à travers des produits dérivés. Des casquettes, tee-shirts ou des compils pourraient être commercialisées à l'effigie de la boîte de nuit. 

Charlyne Legris