BFM Business

Club Med: le comité d'entreprise vote contre le projet chinois

Le Club Méditerranée fait l'objet de deux OPA distinctes.

Le Club Méditerranée fait l'objet de deux OPA distinctes. - Franko Lee - AFP

Le CE du Club Méditerranée a largement voté contre le nouveau projet d'OPA du conglomérat Fosun, a-t-on appris lundi 6 octobre.

Contrairement au Conseil d'administration, le comité d'entreprise (CE) du Club Méditerranée a voté majoritairement contre le nouveau projet d'offre publique d'achat (OPA) du conglomérat chinois Fosun et de ses alliés, a-t-on appris lundi 6 octobre auprès de syndicats. 

Même si cet avis est consultatif, c'est la première fois qu'une telle défiance est affichée envers le projet mené par le conglomérat.

"Les élus ont pris leurs responsabilités"

"Les élus ont pris leurs responsabilités et le CE a voté majoritairement contre le projet d'OPA Gaillon II", qui réunit Fosun et ses alliés, "à 8 voix contre et trois voix neutres", a assuré à l'AFP Michel Braquet, délégué central Unsa.

Pour rappel, Fosun est en concurrence pour racheter le Club Med avec l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi.

Lundi en fin d'après-midi, les membres du conseil d'administration doivent aussi rendre un avis sur cette offre annoncée le 12 septembre. Celle-ci surenchérit à 22 euros par action sur celle de Bonomi (21 euros par action).

Les syndicats inquiets pour l'emploi

Force ouvrière, le premier syndicat du Club Med, qui jusqu'à présent n'avait pas manifesté d'opposition à l'OPA de Fosun, dit désormais craindre pour l'emploi.

"Le niveau de décision de l'entreprise sera, contrairement au précédent projet, contrôlé majoritairement par des actionnaires chinois" et "ne se situera de fait plus sur le territoire français", explique le syndicat.

"Cet éloignement (...) ne peut être à terme sans conséquence sur la pérennité des structures sièges en France", assure FO dans un communiqué. Le Club Med compte 23.000 salariés, dont 1.500 en France, selon les syndicats.

Y.D. avec AFP