BFM Business

Cinéma: la tendance est aux complexes géants

Dans le multiplexe d'Europacopr, certains cinéphiles peuvent opter pour des sièges ultra-confort.

Dans le multiplexe d'Europacopr, certains cinéphiles peuvent opter pour des sièges ultra-confort. - -

Le réalisateur Luc Besson a ouvert un multiplexe au nord de Paris la semaine dernière. Le 24 octobre, c'était au tour d'UGC d'inaugurer un complexe de 14 salles. Pourquoi les distributeurs se lancent-ils dans la course au gigantisme et à la technologie ? Ne risque-ton pas la saturation ?

Les finitions sont tout juste achevées que les premiers cinéphiles se pressent. Porte d'auberviliers, à Paris, le nouveau multiplexe UGC Ciné Cité 19 a été inauguré jeudi 24 octobre. Ce quartier en pleine mutation accueille désormais un bâtiment de 10.000 m2 où sont réunies 14 salles de cinéma tout confort.

La plus grande peut accueillir 380 personnes. Mais pourquoi développer un lieu d'une telle capacité alors que les salles de cinéma sont déjà nombreuses dans la capitale ?

"Aujourd'hui, on est dans un écosystème assez particulier sur le cinéma où plus il y a d'offres, plus il y a de demandes. Et c'est pour cela que nous venons nous implanter dans un quartier qui n'était absolument pas saturé. On pense que dans Paris, plus il a de pôles cinématographiques, plus il y aura de demandes ", explique David Brisson, le directeur UGC Ciné Paris 19.

8 projets en cours en Ile-de-France

Un point de vue qu'il n'est pas seul à partager puisque les multiplexes se multiplient. Le 16 octobre dernier, la société de Luc Besson, EuropaCorp, a inauguré le sien dans le tout nouveau centre commercial d'Aéroville, près de Roissy.

A l'affiche : 12 salles représentant au total 2.4000 places. Et là aussi, le confort, voire même le luxe, est au rendez-vous : les cinéphiles peuvent se lover dans des sofas au premier rang, ou des mini-loges au dernier rang.

Evidemment, le prix de la place s'en ressent : il faut débourser entre 10 à 25 euros, mais pour ce dernier tarif, une coupe de champagne et des petits fours au saumon et tarama sont compris. Pour mettre sur pied ce complexe, Europacorp a mis sur la table 12 millions d'euros.

Enfin, les Parisiens n'ont plus que quelques jours avant de se faire une toile dans le nouveau centre commercial Beaugrenelle, dans le 15eme arrondissement. Pathé va ouvrir, le 6 novembre, 10 salles équipées des dernières technologies.

Et ce n’est pas fini, d’autres ouvertures sont annoncées dans les mois qui viennent. Pour 2013, il existe 33 projets en cours, dont 8 à Paris et ses environs. L'année dernière, ce sont 10 projets qui ont vu le jour en Ile-de-France.

Pour Kira Kitsopanidou, maître de conférences cinéma à Paris III, cette ruée n'est pas étonnante : "cela peut s'expliquer par le mouvement cyclique de l'évolution de l'exploitation. Les exploitants se ruent vers le dernier créneau disponible, à savoir les grandes villes. Les villes moyennes sont déjà pour beaucoup équipées", explique-telle.

Et parfois, ces ouvertures sont aussi ardemment soutenues par les collectivités locales, qui luttent contre la désertification des centres villes ou veulent réaménager certains quartiers à l'abandon.

C.C. avec Fanny Duvot et Clément Dalmar