BFM Business

Cinéma: Hollywood déplore un très mauvais été

Hollywood a connu un très mauvais été 2014 en termes de recettes.

Hollywood a connu un très mauvais été 2014 en termes de recettes. - MANDEL NGAN-AFP

Les recettes cinématographiques de l'été 2014 ont chuté de 15% par rapport à l'année précédente. Une contre-performance liée à la frilosité des studios, qui n'ont sorti aucune création originale.

Aux Etats-Unis, Hollywood dresse le bilan des vacances, et le compte n’y est pas. Le cinéma américain vient de connaître son plus mauvais été depuis huit ans, et même depuis dix-sept ans si l’on tient compte de l’inflation.

Les recettes ont plongé de 15% par rapport à l’an passé. Un très mauvais été, mais personne ne semble s’inquiéter pour l’instant d’une baisse structurelle. L’idée qui domine, c’est que l’été a été mauvais parce que les films ont été mauvais. Ou en tout cas moins bons que ceux de l’an passé en termes de recettes.

En juillet et août 2013, des films comme Moi, Moche et Méchant 2 ou Iron Man 3 avaient atteint des sommets. Rien de tel cet été. Aucun film n’a passé la barre, devenue très symbolique, des 300 millions de dollars de recettes.

>> A lire aussi: Les actrices les mieux payées d'Hollywood

A cela, une explication majeure: les studios ont été trop prudents. Ils ont trop compté sur des films à suite. L’exemple le plus frappant étant Expandables 3, avec Arnold Schwarzenegger, Sylvester Stallone, Mel Gibson et Harrison Ford. Un casting de haute-voltige pour arriver à une maigre recette de 34 millions de dollars.

Sur les dix plus grosses recettes, aucune création originale cet été. Toutes ont été tirées soit d’un film précédent, soit d’un livre ou d’une BD, en espérant que le succès appelle le succès. Mais les héros sont fatigués, et les spectateurs aussi.

Les mauvais chiffres d’Hollywood

> Recettes en baisse de 15% cet été par rapport à 2014 > Plus mauvais été depuis 1997 en tenant compte de l’inflation > Trop de suites de films que les spectateurs ont boudé

Jean-Bernard Cadier, correspondant à New York