BFM Business

Canal+: le nombre d'abonnés directs passe sous les 5 millions

Vivendi a dévoilé l'an dernier un éventail de nouvelles offres modulables.

Vivendi a dévoilé l'an dernier un éventail de nouvelles offres modulables. - Joel Saget - AFP

Canal+ affiche au total près de 8 millions d'abonnés en France. Mais les clients abonnés directement à Canal+ passent sous la barre des 5 millions, contre 5,5 millions un an plus tôt.

Canal+ a vu le nombre de ses abonnés directs passer en France sous la barre des 5 millions à la fin juin, a annoncé sa maison mère Vivendi jeudi, même si de nouveaux accords avec les opérateurs télécoms ont compensé la baisse. La filiale de TV payante affiche au total près de 8 millions d'abonnés en France, selon les résultats du premier semestre publiés par Vivendi. Mais les clients abonnés directement à Canal+ passent sous la barre des 5 millions, contre 5,5 millions un an plus tôt et 5,25 millions fin 2016.

Le solde de 3 millions d'abonnés est apporté par de nouveaux partenariats que Canal+ a lancé avec les opérateurs Orange et Free en novembre.

Pour juguler l'hémorragie d'abonnés, Vivendi a dévoilé l'an dernier un éventail de nouvelles offres modulables, mettant fin à son offre unique à environ 40 euros, et des accords de distribution avec les opérateurs. Canal+ veut ainsi élargir sa base d'abonnés même si cela suppose des marges réduites et un partage des précieuses données clients. Canal+ a annoncé en août un autre partenariat avec Bouygues Telecom pour une offre d'entrée de gamme destinée aux familles. "Le redressement de Canal+ est en cours et commence à donner des résultats", a déclaré Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi au cours d'une conférence pour les analystes.

L'engouement pour la Ligue 1

Au mois d'août, le groupe a dit avoir vu doubler le recrutement de nouveaux abonnés en un an, grâce à l'engouement pour la Ligue 1 suscité par l'arrivée de la star du football Neymar au PSG. Au niveau du groupe, Vivendi a vu son bénéfice net chuter de 80,7% au premier semestre à 176 millions d'euros. Son chiffre d'affaires a progressé de 7,8% à 5,437 milliards.

Si le chiffre d'affaires de Canal+ à l'étranger a augmenté de 6,2% au premier semestre, celui de son activité de TV payante a reculé de 5,3% en France Celui de la TV gratuite a décru en raison notamment d'une sanction imposée par le CSA à sa chaîne C8, qui a dû payer 3 millions d'amende pour un canular jugé homophobe dans l'émission phare de Cyril Hanouna "Touche pas à mon poste".

La rentabilité a progressé au deuxième trimestre en grande partie grâce à la filiale de musique enregistrée Universal Music Group (UMG) dont les revenus ont décollé de plus de 15% grâce au streaming. "Universal Music Group a fourni une performance exceptionnelle", selon Arnaud de Puyfontaine, qui a cité le hit portoricain "Despacito", succès de l'été, avec un record de plus de 5 milliards de streams.

D. L. avec AFP