BFM Business

Campanile met le cap sur la Chine

Campanile veut attirer les faveurs de ses clients chinois.

Campanile veut attirer les faveurs de ses clients chinois. - Stehliverpool - Flickr - CC

Louvre Hôtels Group, racheté fin 2014 par le conglomérat Jin Jiang, va développer son enseigne sur le marché de son nouveau propriétaire. Avec de fortes ambitions à la clé.

Un accueil en mandarin, du thé vert à disposition dans les chambres, la télé branchée sur la chaine chinoise et des raviolis vapeurs au petit déjeuner. En France, une quinzaine d'hôtels Campanile, qui appartiennent désormais au conglomérat chinois Jin Jiang, ont récemment été réaménagés pour correspondre aux goûts des touristes chinois. Succès immédiat pour un réaménagement qui nécessite peu d'investissements mais riche de retombées en termes d'image.

La "french touch" des Campanile chinois

Louvre Hôtels va donc passer à la deuxième étape: implanter des Campanile en Chine. Deux premiers hôtels devraient voir le jour à Shanghai d'ici à la fin de l'année. A terme, l'objectif est qu'il y en ait au moins un dans chaque grande ville.

Ce développement de déroulera sous le modèle de la réciprocité: les Campanile en Chine mettront en avant la petite touche française qui fait aussi craquer les clients chinois. Il s’agira cette fois des croissants et de la confiture pour le petit déjeuner.

Hélène Cornet