BFM Business

Bruxelles autorise la fusion EMI/Universal, en échange de cessions

BFM Business

La Commission européenne a donné son feu vert vendredi au rachat d'EMI Music par son concurrent Universal. A une condition toutefois : que la première maison de disques mondiale cède une grosse partie des labels musicaux et des droits de sa cible. Cette autorisation est donc subordonnée à la cession du label Parlophone (qui produit notamment Gorillaz) et de nombreux autres actifs de musique qu'EMI possède dans le monde entier.

Nina Godart et AFP