BFM Business

Bruno Patino quitte France Télévisions

Bruno Patino a annoncé son départ.

Bruno Patino a annoncé son départ. - Dominique Faget - AFP

Le directeur général délégué aux programmes et numéro 2 de France Télévisions va passer la main à Caroline Got.

Du changement à France Télévisions. Bruno Patino, directeur général délégué aux programmes et numéro 2 de France Télévisions, a annoncé jeudi son départ du groupe audiovisuel sur Twitter, quelques jours avant l'entrée en fonctions de la nouvelle présidente, Delphine Ernotte. Il sera remplacé à ce poste-clé par Caroline Got, qui était depuis 7 ans directrice générale des chaînes TMC et NT1 (groupe TF1), avait-on appris en juillet de source proche du dossier.

Toutefois, la future patronne de France Télévisions n'avait, pour l'heure, pas nommé de personne en charge du numérique pour l'ensemble du groupe.

Arrivé en 2010

Bruno Patino, 50 ans, est arrivé à France Télévisions en 2010 où il a d'abord pris les commandes de France 5 et du numérique à France Télévisions avant d'être promu numéro 2 du groupe avec le titre de directeur délégué aux programmes, aux antennes et aux développements numériques. Ce diplômé de Sciences Po Paris et de l'Essec avait, auparavant, dirigé France Culture (2008-2010) et la branche numérique du Monde, Le Monde interactif, et l'hebdomadaire Télérama (2000-2008). Le bilan de France Télévisions dans le domaine numérique, avec des plateformes comme FranceTVinfo (actualité), Culturebox (culture), Pluzz (replay) ou Zoom (chaîne personnalisée mobile), est considéré par les experts comme une réussite du mandat de Rémy Pflimlin, l'actuel PDG.

La passation de pouvoir entre Rémy Pflimlin et Delphine Ernotte aura lieu le lundi 24 août au matin. Patronne d'Orange France et novice dans les médias, Delphine Ernotte deviendra officiellement la première présidente de France Télévisions pour 5 ans à partir du samedi 22 août. Parmi les principales arrivées données dans la presse: Michel Field doit prendre la tête de France 5 et Vincent Meslet (Arte) celle de France 2.

D. L. avec AFP