BFM Business

Bernard Magrez, premier propriétaire à posséder quatre grands crus classés bordelais

Bernard Magrez acquiert Clos Haut Peyraguey

Bernard Magrez acquiert Clos Haut Peyraguey - -

Le magna du vin vient d’acheter un Premier Grand Cru Classé de Sauternes. Son but est de conforter son image auprès des asiatiques, friands de vins de Bordeaux.

"En Asie, le mot "grand cru classé" joue un rôle très important". Pour Bernard Magrez, qui était déjà à la tête de 39 propriétés et de quatre Grands Crus Classés bordelais, acheter Clos Haut Peyraguey, Premier Grand Clu Classé de Sauternes en 1855 était une évidence. Le montant de ce rachat est tenu secret... mais le magna du vin en a dévoilé les enjeux à BFM Business: "On avait déjà acheté, il y a six ans, un château Sauternes, mais non classé. Et la clientèle nous rappelait sans arrêt que si nous avions un Premier Grand Cru Classé, cela serait un plus", explique Bernard Magrez. Cet achat est donc "un accélérateur pour l’image" et doit lui permettre de développer les ventes.

L'Asie, un marché porteur

Le marché européen connaissant une croissance quasi-nulle, les négociants en vin doivent compter plus que jamais sur le marché asiatique. Bien que le rythme de croissance du marché chinois ralentisse –il était de 140% entre 2006 et 2010 –, il devrait quand-même atteindre les 54% entre 2011 et 2015, selon l'étude annuelle réalisée par le cabinet britannique ISWR pour Vinexpo.

Et la Chine continentale est le premier marché des vins de Bordeaux à l'export, avec 58 millions de bouteilles expédiées en 2011 (+91%) et un chiffre d'affaires de 334 millions d'euros. En valeur, à Hong Kong, plaque-tournante du vin en Asie et premier territoire consommateur par habitant, cela représente 348 millions d'euros pour 13 millions de bouteilles.

Diane Lacaze