BFM Business

Alibaba rachète le quotidien South China Morning Post

Jack Ma rachète un journal chinois.

Jack Ma rachète un journal chinois. - Eric Feferberg - AFP

Alibaba est arrivé à ses fins. Le géant chinois de l'internet vient d'annoncer le rachat du quotidien chinois anglophone de référence South China Morning Post. "Notre objectif est d'étendre le lectorat du South China Morning Post à travers le monde grâce à la distribution numérique et un accès plus facile aux contenus", a commenté Joe Tsai, vice-président exécutif du groupe Alibaba, sans donner le montant de la transaction.

Une opération qui risque fortement de déplaire. Certains s'inquiètent de la possibilité de voir s'effriter encore davantage l'indépendance éditoriale du SCMP. Lorsque les rumeurs de ce rachat ont commencé à circuler, Willy Lam, qui a travaillé comme rédacteur en chef du SCMP entre 1989 et 2000, expliquait à l'AFP qu'en 1993 le quotidien s'était fait racheter par le milliardaire malaisien Robert Kuok, et "il est progressivement devenu pro-Pékin. Je crois que la tendance va se poursuivre".

D. L. avec AFP