BFM Business

Affaire Armstrong: sept sponsors perdus pour le cycliste

Affaire Armonstrong: Oakley lâche le cycliste

Affaire Armonstrong: Oakley lâche le cycliste - -

Après la confirmation par l’agence américaine antidopage de la tricherie du cycliste, Oakley a décidé de se retirer de la liste de ses sponsors. Sept sponsors en moins, sept victoires au Tour de France annulées...

Le chiffre 7 ne porte pas bonheur à Lance Armstrong. Face au naufrage du cycliste américain, les rats continuent de quitter le navire. Son sponsor Oakley vient d’annoncer, lui aussi, qu’il rompait le contrat qui le liant à Armstrong lundi 22 octobre. "La décision de l’Union cycliste internationale [de retirer à Lance Armstrong ses sept victoires sur le Tour de France] et les preuves accablantes présentées par l'Usada", l'agence américaine antidopage, ont décidé la marque américaine de lunettes de lâcher l'ex-multiple vainqueur du Tour de France.

La marque de lunettes précise néanmoins qu’elle "continuera à soutenir" la Fondation Livestrong, fondée par Lance Armstrong pour venir en aide aux malades du cancer, et dont il vient de démissionner.

Mercredi dernier, le 17 octobre, l'équipementier Nike, partenaire d'Armstrong depuis 1996, avait été le premier sponsor à rompre avec l'ancien cycliste. Le fabricant de cycles Trek, le brasseur Anheuser-Busch, une société de boisson énergétique (FRS), une compagnie de nutrition sportive (Honey Stinger) et le fabricant des casques Giro ont ensuite également annoncé l’annulation de leurs contrats.

Diane Lacaze